Omnisports Rencontre avec Olav Spahl, le nouveau directeur du Sport de Haut Niveau au COIB.

Ce mercredi, Eddy De Smedt a donné sa dernière conférence de presse à Lanzarote. Homme de l’ombre ô combien important pour le sport belge en tant que directeur du département Sport de Haut Niveau au COIB, il passe le témoin à Olav Spahl, un Allemand de 44 ans qui œuvrait depuis 2008 au sein du Comité olympique de son pays. Le nouveau membre du Comité olympique nous a accordé une longue interview.

M. Sphal, tout d’abord, que pensez-vous pouvoir apporter au Team Belgium ?

"Je veux donner de l’énergie à toute l’équipe et être attentif à ses besoins. Donner de la fierté, de la confiance, de l’ambition : ce doit être possible dans un pays comme la Belgique. On peut s’inspirer de certains exemples de réussite à l’étranger dans des pays de taille semblable qui arrivent à prester au niveau mondial. Et si, grâce à ma neutralité, je peux construire des ponts entre les communautés, des pôles qui semblent tellement forts, je veux faire cela aussi."

La Belgique vous semble-t-elle un pays complexe ?

(...)