Peu de suspense à Malines

Christian Simonart Publié le - Mis à jour le

Omnisports

Même si Totilas ne fait plus aujourd’hui partie de son piquet de chevaux, Edward Gal continue à aligner les victoires. Lundi déjà, le cavalier néerlandais avait remporté l’épreuve d’ouverture, à Malines. Et comme on pouvait le supposer, le champion du monde s’est également adjugé le Grand Prix Freestyle, sixième étape de la Coupe du monde de dressage. "Ma jument (NdlR : Sisther de Jeu, une fille de Gribaldi) était pourtant tendue aujourd’hui. Cela s’est vérifié lors de son premier arrêt qui n’en était pas vraiment un. Elle s’est heureusement relâchée au fil des exercices et cela a été de mieux en mieux", déclarait-il, lucide. "Il s’agissait de ma première participation, ici, à Malines, avec Sisther de Jeu. Elle a énormément de qualités mais elle a aussi beaucoup de sang, ce qui nous a parfois joué des tours dans le passé."

Déjà qualifié pour la finale de la Coupe du monde grâce à sa victoire l’an dernier dans cette même épreuve, Edward Gal devait juste participer à deux manches qualificatives cette année pour être de la partie à Leipzig du 27 avril au 1er mai. C’est désormais chose faite A Malines, on retrouvait derrière lui son compatriote Hans Peter Minderhoud (Exquis Nadine) et la cavalière allemande Ulla Salzgeber (Wakana). Quatrième le premier jour, le champion de Belgique 2010, Jeroen Devroe, a cette fois dû se satisfaire de la cinquième place à l’issue du Grand Prix Freestyle. "Je suis content de mon concours", signalait le numéro un belge à l’issue de l’épreuve. "Ces derniers temps, les résultats n’étaient pas bons car Apollo était bloqué. Nous avons fait appel à un ostéopathe et les problèmes appartiennent désormais au passé. Je suis très agréablement surpris des sensations que j’ai éprouvées ici, à Malines."

En saut d’obstacles, les épreuves se sont succédé depuis dimanche soir. Après les nouvelles victoires belges, celles de Dirk Demeersman (Cicero Z Van Paemel) dans une épreuve réservée aux étalons approuvés de plus de 8 ans et de Grégory Wathelet (Sea Coast Cortes C) dans le Masters, c’était au tour de Christian Ahlmann (Taloubet Z) de s’imposer dans la grosse épreuve du jour. L’allemand a devancé Roger-Yves Bost (Nikyta d’Elle) et Pilar Cordon (Nuage Blue). En grande forme depuis le début de la saison indoor, le compagnon de la Belge Judy-Ann Melchior a déjà remporté deux étapes de la Coupe du monde (à Helsinki et Oslo) et sera l’un des principaux favoris, jeudi, dans le Grand Prix.

Ce mercredi, la compétition se poursuivra avec de nouvelles épreuves de saut d’obstacles, mais aussi avec le Warm Up d’attelage qui viendra préparer les meneurs pour la manche de la Coupe du monde qui se disputera dans la foulée de celle du jumping, jeudi.

Publicité clickBoxBanner