Phelps ne sera pas disqualifié !

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Omnisports

Nous vous en parlions il y a quelques jours. Une publicité Vuitton prenant pour égérie Michael Phelps et diffusée avant la fin des JO mettait en péril les 6 médailles glanées par le nageur américain au cours des olympiades de Londres.

Pour cause, l'article 40 du code olympique interdit aux athlètes de s'afficher avec des sponsors différents de ceux des JO. Une règle qui avait d'ailleurs poussé Kim Clijsters à faire l'impasse sur les JO 2004, à Athènes.

"En ce qui nous concerne, son entourage ou lui n’ont pas publié ces photos avant la date légale. La campagne publicitaire a débuté après les Jeux" a toutefois précisé le Comité international olympique, qui fait donc une fleur à Phelps, compte tenu du fait que les photos diffusées avaient été "volées".

Il faut dire que voir un champion de la carrure de Phelps perdre six médailles de cette façon aurait sans doute fait des vagues. D'autant plus qu'en retombant à 16 médailles, "MP" aurait perdu son titre récemment acquis d'athlète le plus médaillé de l'histoire des Jeux. Pour rappel, Larissa Latynina (gymnastique, URSS) trônait encore en tête de ce classement il y a deux semaines, avec 16 médailles empochées entre 1956 et 1964.

Publicité clickBoxBanner