Omnisports Philippe Gilbert a été élu Mérite sportif masculin de la Communauté française de l'année, mardi soir à Tournai. Le cycliste de 27 ans a connu en 2010 sa meilleure saison. Le coureur d'Omega Pharma-Lotto a notamment remporté cette année l'Amstel Gold Race, deux étapes du Tour d'Epsagne, le Tour du Piémont et le Tour de Lombardie.

Le Remoucastrien succède au pilote automobile Bertrand Baguette au palmarès de ce trophée crée en 2001. Les neuf autres nominés étaient Carmelo Ballone (boxe), Kevin Borlée (athlétisme), Jonathan Borlée (athlétisme), Clément Desalle (moto-cross), Philippe Lejeune (équitation), Matthieu Loicq (tennis de table), Maxime Richard (kayak), Daniel Van Buyten (football) et Julien Vandalem (savate).

Philippe Gilbert avait déjà reçu le prix du Meilleur espoir masculin de la Communauté française en 2003. Philippe Gilbert, qui a terminé l'année à la 3e place du classement mondial UCI, est également un des trois nominés pour le titre de Sportif belge de l'année, qui sera décerné le 19 décembre, avec le champion d'Europe du 400 m Kevin Borlée et le champion du monde de saut d'obstacles Philippe Lejeune, lauréat la semaine dernière du Trophée national du mérite sportif, qui s'est lui consolé jeudi en décrochant le prix du "Coup de Coeur" de la soirée.

Philippe Gilbert "content pour le cyclisme"

Après le Flandrien, le Vélo de Cristal, le Trophée national du Mérite sportif et le Sportif belge de l'année, Philippe Gilbert a ajouté une autre distinction individuelle en étant élu Mérite sportif de la Communauté française, mardi soir à Tournai Expo.

Elu Espoir de l'année en 2003, le cycliste de 27 ans reçoit ce trophée pour la première fois de sa carrière. Il succède au palmarès au pilote automobile Bertrand Baguette. Philippe Gilbert a été couronné dans une catégorie où la rivalité était présente, avec notamment Kevin Borlée, champion d'Europe du 400 m, ou Philippe Le Jeune, champion du monde de saut d'obstacles. Ce trio se disputera le titre de Sportif belge de l'année, qui sera décerné le 19 décembre.

"La liste des nominés était relevée, la rivalité était présente. C'est bien de voir que des jeunes arrivent. Je suis content pour le cyclisme", a déclaré Philippe Gilbert. "Je serais ravi si mon prix poussait les jeunes vers le cyclisme. C'est aussi pour cela que ce genre de cérémonie est importante. J'ai envie de dire aux jeunes de saisir la chance qui leur est offerte. On note un changement de mentalité dans le monde politique, avec la création de l'équipe Wallonie-Bruxelles, la création de pistes, et d'autres infrastructures sportives. C'est bien qu'il y ait davantage d'investissements pour le sport".

Philippe Gilbert a été élu au terme de ce qui peut être considéré comme sa meilleure saison. "Si je devais retenir deux moments, cela serait mes victoires à l'Amstel et au Tour de Lombardie. Aux Pays-Bas, il y avait ma famille et tous mes supporters et en Lombardie, tout était en place pour que ce soit un grand moment: une course importante, la manière, les conditions climatiques", a conclu Gilbert.

Elisabeth Davin: "Je ne m'y attendais pas"

Elisabeth Davin a confié avoir été surprise de recevoir le Mérite sportif féminin de la Communauté française, mardi soir à Tournai. "Je ne sais pas quoi dire... Je suis bien sûr très contente, mais je ne m'y attendais pas du tout. Il y avait d'autres candidates au titre", a déclaré l'athlète, demi-finalistes du 100 m haies cet été à l'Euro de Barcelone.

Membre réserviste de l'équipe du 4x100 m, la Virtonnaise a décidé de se réorienter sur les haies cette année. "J'ai connu un revirement de carrière qui a été mon gros challenge en 2009-2010. Sans vouloir me montrer péjorative, j'avais un peu fait le tour de ma place de réserviste du 4x100 m. J'ai pris le pari de me réorienter vers les épreuves individuelles et cela a payé. C'était aussi un challenge d'un point de vue professionnel, et cela s'est bien passé", a déclaré Elisabeth Davin, qui travaille à mi-temps comme ingénieur pour l'Université de Liège.

"Ce trophée me met une pression positive. J'espère que j'en serai digne. Je le prends comme un encouragement. Mes prochains objectifs sont les championnats d'Europe indoor cet hiver et les Mondiaux cet été en Corée du Sud. Je ne pense pas encore à la qualification pour les Jeux de Londres en 2012. C'est trop loin, il y a d'autres échéances avant cela".