Pourquoi le marathon se court sur 42,195 km ?

Jonas Legge Publié le - Mis à jour le

Omnisports

L'épreuve est l'une des plus compliquées des Jeux olympiques. Elle est d'ailleurs la deuxième plus longue après le 50 km marche. Mais pourquoi les officiels ont-ils fixé le marathon sur la très précise distance de 42,195 km ?

En 1896, lors des premiers Jeux modernes, à Athènes, le philosophe français Michel Bréal suggère l'idée d'une épreuve à la gloire du messager grec Phidippidès. Ce dernier aurait, en 490 avant JC, parcouru les 40 km séparant la ville de Marathon à celle d'Athènes dans le but d'annoncer au pouvoir central la victoire contre les Perses. Après avoir délivré son message, Phidippidès aurait succombé à la fatigue.

Au départ, aucune distance précise n'est arrêtée. Les organisateurs des JO peuvent donc se contenter de programmer, suivant leurs bons vouloirs, un parcours d'environ 40km. Mais en 1921, l’Association internationale des fédérations d'athlétisme décide de fixer la distance en prenant comme référence les Jeux disputés 13 ans plus tôt à Londres.

En 1908, le parcours avait été dessiné de sorte que les coureurs démarrent du château de Windsor pour rejoindre la ligne d'arrivée face à la loge royale du stade olympique. Et ce trajet mesurait précisément 42,195 km.

Publicité clickBoxBanner