Omnisports

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré ouverts vendredi soir les jeux Paralympiques de Sotchi, ville des bords de la mer Noire, quelques jours après la clôture des JO. La cérémonie s'est déroulée en présence des athlètes ukrainiens, convaincus à la dernière minute de ne pas boycotter la compétition en dépit de la crise qui frappe leur pays.

"Je déclare ouverts les jeux Paralympiques", a lancé M. Poutine, debout dans le stade Fisht, après le défilé des athlètes handicapés et membres des délégations de 45 pays.

Outre le hockey sur luge, sur lequel s'aligneront les Russes pour la première fois, les athlètes se disputeront jusqu'au 16 mars des titres en ski - snowboard compris - biathlon, ski de fond et curling en chaise.

La Belgique est présente avec deux athlètes: Jasper Balcaen (ski) et Denis Colle (para snowboardcross).

Un total de 45 pays et 575 athlètes seront présents pour cette compétition organisée pour la première fois par la Russie. Les athlètes de l'Union soviétique n'y ont jamais participé jusqu'au début de la période de la perestroïka en 1988 et les stigmates ont longtemps frappé les handicapés dans la société russe.

Poutine a défendu un événement où les personnes handicapées "peuvent prouver au monde et à elles-mêmes qu'elles ne sont pas des personnes limitées".

Des athlètes finalement très semblables aux valides, à certains égards. Igor Stella, 23 ans, membre de l'équipe italienne de hockey sur luge, a ainsi été contrôlé positif à un stéroïde anabolisant et a été suspendu.