Omnisports Les JO d'hiver de Sotchi sont sur le point de débuter et tout le monde est sur le pont. Les athlètes sont arrivés sur place et se sont enthousiasmés devant les chambres qu'ils allaient occuper durant ces deux semaines. Seulement, les journalistes ne sont pas vraiment logés à la même enseigne. Les témoignages sont étonnants.

Stacy Saint Clair, journaliste du Tribune Reporter, a eu quelques soucis de plomberie. Lorsqu'elle en a fait part au personnel, on lui a répondu de ne pas mettre son visage au contact de l'eau quand celle-ci reviendrait. Pas étonnant quand on voit l'état de l'eau.


Et quand ce n'est pas l'eau, c'est l'électricité qui se montre défaillante...

Et ce n'est encore rien à côté de l'état des chambres...


Enfin, un inclassable:


Vous pouvez retrouver tous les petits (ou gros) problèmes de Sotchi sur ce compte Twitter .