Omnisports

Sébastien Ogier troisième toujours à 23 unités du Belge.

Il n'y a pas eu de surprise ni de nouveau rebondissement lors de la dernière étape dominicale du Rallye de Turquie.

Ott Tanak a assuré sa quatrième victoire de la saison, la troisième consécutive après la Finlande et l'Allemagne. L'Estonien revient du coup à la 2e place du championnat à 13 points seulement de Thierry Neuville.

Deuxième à 22 secondes, Jari-Matti Latvala a assuré le doublé de Toyota prenant la tête du championnat constructeurs. Hayden Paddon complète le podium.

Préservant ses pneus en matinée, Thierry Neuville a signé le dernier « scratch » du rallye et empoché les 5 points bonus. Notre compatriote préserve donc la tête du Mondial avec 13 unités d'avance avant les trois dernières manches de la saison.

« On méritait la victoire ici, mais un petit souci technique en a décidé autrement, » a indiqué le Belge à l'arrivée. « On gagne ensemble et on perd ensemble. »

Bénéficiant du nouveau sacrifice de son équipier Elfyn Evans, Sébastien Ogier empoche le point de la 10e place absolue plus quatre bonus dans la Power Stage. Le Français ne rentre donc pas bredouille mais chute à la 3e place du classement du Championnat du Monde à 23 points (sous réserve d'un ultime pointage très tardif de Teemu Suninen au dernier contrôle horaire) de son rival Thierry Neuville. « L'écart reste identique. Ce n'est clairement pas le résultat qu'on espérait mais avec trois manches encore à disputer et 90 points à distribuer tout reste possible. »