Omnisports

Le Belge Sven Nys est devenu à 36 ans champion du monde de cyclo-cross pour la deuxième fois de sa carrière en devançant son compatriote Klaas Vantornout et le Néerlandais Lars van der Haar, samedi à Louisville aux Etats-Unis.

Déjà titré en 2005 et considéré comme l'un des plus grands spécialistes de l'histoire de la discipline, Nys était le favori de la course qu'il a remportée en solitaire grâce à un démarrage dans le dernier tour et une maladresse de son ultime rival, Vantornout.

Favori, Sven Nys l'était quasiment chaque fois ces dix dernières années. Mais entre le Belge et les Mondiaux, ce fut rarement une histoire d'amour. La malchance, les ennuis mécaniques, les rivalités entre Belges et les blessures ont privé le "Cannibale de Baal" (surnom donné en référence à son village) de plusieurs maillots arc-en-ciel.

Son palmarès incomparable (six victoires finales en Coupe du monde, onze Superprestiges, huit titres de champion de Belgique,...) est enfin enrichi d'un deuxième titre mondial obtenu dans des conditions difficiles et dans un cadre inhabituel pour les spécialistes de cyclo-cross.

Ces Mondiaux étaient les premiers organisés hors d'Europe depuis leur création en 1950. Les coureurs ont en outre eu la surprise vendredi d'apprendre qu'il leur faudrait disputer la course avec 24 heures d'avance, samedi plutôt que dimanche, en raison des risques de crues de la rivière Ohio qui longe le parcours.

La pluie et la neige ont rendu le parcours, à l'origine plutôt roulant, "très très très difficile", selon Nys.

Une aubaine pour le coureur de la formation Landbouwkrediet qui raffole de la boue et du froid.

Parti prudemment alors que la Français Francis Mourey faisait la course en tête durant les deux premiers tiers de course avant d'être victime d'une crevaison, Nys est revenu, sans s'affoler.

Dans le dernier tour, le Flamand a placé son démarrage décisif alors que le dernier à coller à sa roue, Klaas Vantornout, accrochait son vélo à une barrière, perdant quelques secondes précieuses et laissant Nys partir seul vers les lauriers.

Sven Nys succède à son compatriote Niels Albert, 8e samedi. "C'est la cerise sur la gâteau de ma carrière. Maintenant, je peux enfin être satisfait de mon palmarès. Il ne fallait pas faire d'erreur. J'ai été très nerveux durant toute la course", a commenté Nys.

Dans les trois autres catégories, les Néerlandais ont réalisé le carton plein. Marianne Vos a décroché à 25 ans seulement son sixième titre chez les dames, le cinquième d'affilée. Mathieu van der Poel chez les juniors et Mike Teunissen chez les Espoirs ont complété la razzia "Oranje".