Omnisports

Bonheurs divers pour les Belges engagés aux championnats du monde de La Havane. Ainsi l'épéiste Yoeri van Laecke a été battu en 16e de finale.

Le Belge, déçu par son résultat, a été éliminé par le Sud-Coréen Sueng Kim sur le score sévère de 15 touches à 7. Au tour précédent, le numéro 6 mondial de la discipline avait éliminé le Chinois Wang 15-9.

En revanche, au fleuret masculin, Marc Pichon est sans doute celui qui sera passé le plus près de la qualification pour le tableau final puisque dans son assaut face au Néerlandais Rohlfs, il menait confortablement 14 touches à 9 avant de se faire remonter puis battre 15-14.

Un peu plus tôt, le Japonais Okazaki éliminait bien plus nettement Frederik Van Dormael 15 à 8, toujours dans ce tableau de 96 qui qualifie les escrimeurs en 32es de finale.

Auparavant, au premier tour, Jean-Baptiste Vanelshander avait été sorti sans gloire, n'ayant décroché qu'un succès pour cinq défaites.

Frederik Van Dormael et Marc Pichon s'étaient, eux, qualifiés avec chacun un bilan de 3 victoires et 3 défaites.

Pas mieux chez les dames

Mercredi, tous les espoirs belges reposeront sur Cédric Gohy, numéro 7 mondial actuel.

A l'épée féminine, si Geneviève Van Huysse avait été éliminée dès les poules (une seule victoire), sa consoeur Vinciane Coessens a réussi le meilleur résultat de sa carrière en atteignant le stade des 32es de finale où elle fut sortie par la très élégante Russe Aznavourian 15 touches à 5.

«Il ne fallait rien espérer contre une telle adversaire», reconnaissait le coach Dimitri Tschaltsev, qui avait côtoyé cette adversaire du temps où il s'entraînait à Moscou.

Pour arriver à ce stade de la compétition, Vinciane Coesens avait signé trois succès en poule puis avait éliminé la Yougoslave Rodic 15-11 dans le tableau de 96.

© Les Sports 2003