Omnisports

Les Red Dragons ont terminé leur Mondial par une défaite honorable 3-2 (22-25, 23-25, 25-19, 25-15, 15-12) face au Brésil, champion olympique.

La Russie et la Pologne ont pris les deux derniers tickets pour la phase finale du Mondial de volley, rejoignant le Brésil, l'Italie, la Serbie et les États-Unis, déjà qualifiés depuis la veille.

Les Russes n'ont laissé aucune place au suspense en écrasant les Finlandais 3 à 0 (25-17, 25-19, 25-22) à Milan. Les champions d'Europe 2017, favoris pour l'or depuis leur impressionnante victoire dans la Ligue des nations en juillet, étaient mal partis avec deux défaites au premier tour. Mais ils ont rétabli la situation en triomphant de l'Italie samedi (3-2).

A Varna, les Polonais ont eu la tâche facile face aux Serbes qui avaient déjà leur billet en poche. Il n'y a pas eu de match, les champions du monde en titre s'imposant 3 à 0 (25-17, 25-16, 25-14) en moins d'une heure et demie, au grand dam des Français, qui comptaient sur une victoire serbe pour passer par un trou de souris.

Une défaite honorable

Ces résultats avaient officialisé l'élimination de la Belgique avant même son dernier match contre le Brésil, en soirée. Les Red Dragons ont finalement terminé leur Mondial par une défaite honorable 3-2 (22-25, 23-25, 25-19, 25-15, 15-12) face au Brésil, champion olympique, après avoir remporté les deux premières manche.

La Belgique termine deuxième du groupe avec 14 points, derrière le Brésil (19) et devant la Slovénie (13) et l'Australie (9), qui se sont affrontées dans l'après-midi avec une victoire australienne 3-2.

Les Red Dragons s'étaient qualifiés pour le deuxième tour grâce à des victoires sur l'Argentine (3-1), le Japon (3-1) et la République dominicaine (3-0) alors qu'ils s'étaient inclinés face à l'Italie (0-3) et à la Slovénie (2-3). Au deuxième tour, ils ont perdu à nouveau contre la Slovénie (0-3) avant de dominer l'Australie (3-0).

En terminant deuxièmes de leur groupe, les Red Dragons pointeront au septième rang au classement final. Lors de la Coupe du monde 2014 en Pologne, les Belges n'étaient pas parvenus à se hisser au 2e tour, échouant à la 5e place de leur groupe et à la 17e place finale.

Les six prétendants vont maintenant être répartis en deux groupes de trois par tirage au sort et joueront deux matchs chacun à Turin de mercredi à vendredi. Les deux premiers de chaque poule disputeront les demi-finales samedi. La finale est prévue dimanche.