Omnisports

Le week-end dernier, le Haras de Wisbecq organisait le premier rendez-vous de saut national, la troisième étape du Circuit national des jeunes chevaux et la seconde manche de l'Equestrian Classic Tour... Soit plus de 2000 chevaux à gérer pour quatre jours de concours! Rien que cela.

QUATORZE PAIRES EN BARRAGE

Lors des épreuves nationales, un seul nom sortit du lot: Grégory Wathelet. Le jeune cavalier Liégeois a raflé les victoires et les places d'honneur. Dans l'épreuve réservée pour les chevaux de 7 ans, on comptait sur les cavaliers pour assister à une joute digne des installations de Wisbecq. Personne ne fut déçu car, sur les 70 chevaux au départ, 14 paires se qualifièrent pour le barrage. Dans ces quatorze paires, on retrouva les trois chevaux de Grégory Wathelet. Après un barrage plein de suspense, cinq paires terminèrent sur un sans faute mais c'est Grégory Wathelet qui mit tout le monde d'accord. Dernier au départ avec Liebe V/H Blokenhof il pulvérisa le chrono de plus d'une seconde et demi.

Le Grand Prix fut tout aussi épique. En effet, le vent était venu s'ajouter aux difficultés pour troubler toute la concentration nécessaire à ce genre d'exercice. Le Grand Prix national se déroula sur une hauteur de 1 mètre 50, ce qui correspond aux hauteurs des concours internationaux. Un public nombreux était venu malgré la météo détestable et, à l'exception de Ludo Philippaerts et Jos Lansink, tous les meilleurs cavaliers belges s'affrontèrent sur la piste. Dix paires parvinrent à déjouer les difficultés du parcours et à se qualifier pour le barrage. Le premier barrage sans pénalité fut signé par le cavalier local et médaillé olympique Stanny Van Paesschen sur Bioagrico Joyau Hoftenbos. Il sera suivi par Gilbert de Roock et Yessica. Ensuite, tous les cavaliers tenteront sans succès d'effectuer ce barrage sans pénalité et plus vite que le cavalier local. Un seul y parviendra: Grégory Wathelet qui montait Davi Doff!

La météo n'avait pas découragé les cavaliers du Concours communautaire, venus nombreux pour la seconde manche de l'Equestrian Classic Tour. Près de 600 parcours pour deux jours de concours, un vrai succès.

Le Grand Prix communautaire se déroulait sur la hauteur de 1mètre35. Un double, un triple et des obstacles impressionnants étaient les principaux composants de ce parcours de douze obstacles. Douze cavaliers au barrage pour 11 cavaliers classés, la lutte s'annonçait rude et c'est François Bossu qui est parvenu à s'en tirer le mieux et le plus vite juste devant Pascal Van Laethem et Adeline Lefèvre.

© La Libre Belgique 2002