Omnisports

Premier scratch pour le pilote Ford lors de la spéciale apéritive.

C’est sous la pluie et dans la boue que s’est disputée la première spéciale du Rallye de Sardaigne. Des conditions plutôt inhabituelles pour la manche italienne qui ont souri à Sébastien Ogier. Le Français a remporté son duel face à Thierry Neuville et signé le meilleur chrono un dixième seulement devant la Hyundai d’Andreas Mikkelsen. Content de sa performance et des réglages de sa monture, notre compatriote a signé le 3e meilleur temps à 7 dixièmes de son grand rival pour le titre. Il devançait la Ford d’Elfyn Evans (4e à 9 dixièmes), la Hyundai d’Hayden Paddon (5e à 1.6) et la Toyota d’Esapekka Lappi (6e à 1.7)

« La première spéciale de vendredi est très piégeuse et pourrait déjà faire des dégâts, » a commenté l’équipier liégeois Nicolas Gilsoul. « Il faudra être bien réveillé et avoir les yeux grands ouverts. » « J’espère qu’il va continuer à pleuvoir durant la nuit. Cela pourrait nous aider et gommer une partie de notre handicap, » a commenté à l’arrivée de la spéciale initiale Thierry Neuville.