Tennis

Battu au deuxième tour à Roland Garros, Andy Roddick (ATP 4) a retrouvé des couleurs en foulant le gazon anglais à l'approche de Wimbledon. Dimanche, il a ainsi réussi l'exploit de remporter pour la troisième fois le fameux tournoi du Queen's, égalant du même coup John McEnroe et Lleyton Hewitt. «Trois à la suite, c'est génial, s'exclama-t-il. J'adore jouer ici. C'est un si bel endroit avec tant d'histoire!»

Déjà vainqueur cette année à San José et à Houston, Andy Roddick a remporté en Angleterre le 21e titre de sa jeune carrière après avoir battu à la roulette russe, 7-6 (9/7), 7-6 (7/4), le géant Ivo Karlovic (ATP 77). Avant la finale, le Croate n'avait pas perdu un seul set et avait frappé la bagatelle de 80 aces. Il en a ajouté 16 lors du dernier match, mais cela n'a pas suffi. «Son service est probablement la plus grande arme du tennis, déclara l'Américain. Parfois, ce n'était pas drôle du tout; j'ai eu de la chance de m'en tirer. Ivo a réalisé une grande semaine. On savait que ça se jouerait à quelques points gagnés ici ou là.» Andy Roddick a donc retrouvé la pleine forme à une semaine de Wimbledon. Avec son service de plomb, son grand coup droit et son allure de chien fou, il pourrait d'ailleurs se révéler le seul capable d'empêcher l'«herbivore» Roger Federer de triompher pour la troisième fois d'affilée dans l'enceinte du All England Club. Le Suisse, lauréat à Halle dimanche, est invaincu depuis 29 matches sur le gazon, mais n'avait jamais autant remercié la pluie d'être venue interrompre sa finale contre l'Américain l'an dernier à Wimbledon. Une revanche, dans trois semaines, n'a rien d'une utopie...

Gaudio et Moya renoncent

Par ailleurs, Gaston Gaudio et Carlos Moya, deux anciens vainqueurs de Roland Garros, ont déclaré forfait pour blessures. L'Argentin, lauréat Porte d'Auteuil en 2004, et l'Espagnol, vainqueur en 1998, souffrent tous deux de l'épaule. L'Américain Mardy Fish ainsi que deux autres Argentins, Mariano Zabaleta et Juan Ignacio Chela, ont également renoncé. Le premier est blessé au poignet, le deuxième, au pied. Seul Chela n'a pas indiqué la raison de son retrait. Le Serbe Janko Tipsarevic, l'Espagnol Albert Montanes, le Suédois Thomas Enqvist et les Tchèques Ivo Minar et Bohdan Ulihrach les remplacent dans le tableau.

© Les Sports 2005