Tennis

La galère continue pour Andy Murray: l'ancien N.1 mondial, absent du circuit ATP depuis plus de six mois, a été contraint jeudi de déclarer forfait pour l'Open d'Australie, insuffisamment remis d'une blessure à une hanche.

"Malheureusement, je ne jouerai pas à Melbourne cette année, car je ne suis pas encore prêt à être compétitif", a déclaré Murray, 30 ans, dans un communiqué, à moins de dix jours de l'ouverture du premier Grand Chelem de la saison.

"J'espère pouvoir jouer à nouveau bientôt", a ajouté l'actuel 16e joueur mondial, précisant qu'il allait étudier "toutes les options" pour sa hanche.

Le Britannique, qui avait déjà dû renoncer au tournoi de Brisbane mardi, n'a plus joué depuis son élimination en quart de finale de Wimbledon en juillet dernier. La semaine passée, il se disait toutefois confiant dans le fait de pouvoir rejouer et se déclarait impatient de revenir.


Nishikori forfait également

Le Japonais Kei Nishikori, ex-N.4 mondial retombé au 22e rang, avait lui déclaré forfait mercredi, pas suffisamment remis d'une blessure au poignet droit qui l'avait contraint à mettre un terme à sa saison 2017 fin août.

"Je suis désolé d'annoncer que je vais rater l'Open d'Australie cette année. C'est mon tournoi favori, mon tournoi +maison+ (...) et ça fait mal d'avoir à le rater", a-t-il regretté sur son site internet.

"Ma convalescence se passe bien, mais je ne me sens simplement pas prêt à 100% pour jouer de nouveau des matches au meilleur des cinq sets", a expliqué le finaliste de l'US Open 2014, qui avait stoppé sa saison juste avant le tournoi new-yorkais après s'être déchiré un tendon du poignet droit à l'entraînement, et avait choisi la rééducation plutôt que l'opération.

Le joueur âgé de 28 ans, deux fois quart-de-finaliste en Australie, et qui avait tenu tête cinq sets au futur vainqueur Roger Federer en huitième de finale de l'édition 2017, avait déjà dû annoncer qu'il renonçait au tournoi de Sydney (7-13 janvier), samedi.

Le meilleur joueur asiatique est le premier tennisman majeur à déclarer forfait pour le tournoi disputé à Melbourne, mais d'autres stars blessées ou insuffisamment remises de longs pépins physiques restent incertaines, au vu du début de saison ATP où les forfaits s'accumulent lors des tournois de préparation.

Le Britannique Andy Murray (hanche) et le Serbe Novak Djokovic (coude), tous deux absents depuis Wimbledon 2017, ont dû renoncer aux tournois de Brisbane et de Doha, retardant leur retour.

L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial qui a terminé sa saison, harassé, par un forfait au Masters de Londres en raison d'une blessure à un genou, a aussi déclaré forfait pour Brisbane, tandis que le Suisse Stan Wawrinka (9e) a renoncé à l'exhibition d'Abou Dhabi la semaine passée, après avoir subi deux opérations à un genou l'an dernier.