Tennis Arthur De Greef (ATP 134) est désormais le troisième joueur belge. En 2017, il espère disputer les grands tournois, la Coupe Davis et passer à la télé.

Derrière David Goffin et Steve Darcis, la hiérarchie du tennis belge a été sérieusement bousculée en 2016. Joris De Loore a pris une place en Coupe Davis (et peut-être sauvé celle de Ruben Bemelmans grâce au double), Kimmer Coppejans a éprouvé des difficultés à confirmer mais le n°3 belge, c’est désormais Arthur De Greef.

Bien qu’il ait remporté son premier Challenger et se soit montré très régulier tout au long de la saison (3 finales, plusieurs demi-finales), peu de gens connaissent le sympathique Ucclois.

"C’est un peu normal puisque je ne suis pas encore Top 100 (NdlR : il est 134e), je ne participe pas au tableau final des tout grands tournois et je ne passe pas encore à la télé. Ce sera mon objectif pour 2017", dit ce garçon extrêmement modeste, qui a également fait l’impasse, en connaissance de cause, sur le match de barrage de Coupe Davis face au Brésil parce qu’il désirait poursuivre sa saison sur terre battue après l’US Open.

(...)