Tennis

Ruben Bemelmans n'a pas réussi à se qualifier pour la finale du tournoi ATP d'Anvers, l'European Open, épreuve sur dur dotée de 589.185 euros. Bemelmans (ATP 98) s'est incliné 6-3, 6-3 face au Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 17), deuxième tête de série, en demi-finale, samedi, à la Lotto Arena. La rencontre a duré 1 heure et 13 minutes.

Dernier Belge en lice, Bemelmans, 29 ans, disputait la première demi-finale d'un tournoi ATP de sa carrière. Il perdait son premier service, permettant à Tsonga de mener 2-0, mais contre-breakait aussitôt.

A 2-2, Bemelmans gaspillait deux balles de break. Une occasion que ne se laissait pas échapper Tsonga dans le huitième jeu (5-3). Le Français concluait ensuite le premier set, 6-3.

Pour la quatrième fois en autant de rencontres depuis le début du tournoi, Bemelmans était mené une manche à zéro. Mais cette fois, il n'a pas réussi à inverser la tendance.

Dans le deuxième set, Tsonga faisait le break à 2-1 et terminait la rencontre sur le service de son adversaire (6-3).

Tsonga, 32 ans, visera un 16e titre ATP. Cette saison, il a remporté toutes les finales auxquelles il a pris part: à Rotterdam contre David Goffin, à Marseille face à Lucas Pouille et à Lyon contre Tomas Berdych.

En finale, il affrontera l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 26).


Diego Schwartzman bat Tsitsipas et rejoint Tsonga en finale

L'Argentin Diego Schwartzman (ATP 26) s'est qualifié pour la finale du tournoi ATP d'Anvers (dur/589.185 euros), l'European Open, après sa victoire en demi-finale 6-3, 7-5 sur le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 122), samedi, à la Lotto Arena. La rencontre a duré 1 heure et 26 minutes.

Battu en finale par Richard Gasquet l'an passé, l'Argentin, 25 ans, tentera de décrocher un deuxième titre ATP après le tournoi d'Istanbul en 2016.

En finale, il affrontera le Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 17), 32 ans, vainqueur 6-3, 6-3 de Ruben Bemelmans (ATP 98).

Schwartzman et Tsonga ne se sont encore jamais rencontrés.

Tsitsipas, 19 ans, avait éliminé David Goffin (ATP 10) en quarts de finale vendredi, 2-6, 7-6 (7/1), 7-6.

© AP


Ruben Bemelmans a engrangé de la confiance au cours d'une "semaine magnifique"
© Belga

Le beau parcours de Ruben Bemelmans (ATP 98) au tournoi ATP d'Anvers, l'European Open (dur/589.185 euros) a pris fin samedi en demi-finale contre Jo-Wilfried Tsonga (ATP-17), vainqueur sur un double 6-3. Au terme de la rencontre, Bemelmans ne s'est pas montré trop déçu. "J'ai vécu une semaine magnifique. Aujourd'hui, il n'y avait tout simplement rien à faire contre Tsonga", a-t-il expliqué.

Après de belles victoires contre l'Allemand Peter Gojowczyk (ATP 68), l'Australien Nick Kyrgios (ATP 20) et le Portugais Joao Sousa (ATP 61), Bemelmans rêvait d'une place en finale, mais il a trouvé un obstacle infranchissable sur sa route. "Jo-Wilfried était clairement plus fort. J'ai peut-être un peu moins bien servi et Tsonga a renvoyé beaucoup de balles. Il a un coup droit si fort. De plus, il sert aussi très fort."

Bemelmans reste positif à l'issue de sa semaine anversoise. "J'ai engrangé beaucoup de confiance. Je peux me rendre à Bâle, où a lieu mon prochain tournoi, avec un bon sentiment. Je veux me montrer encore une fois. J'espère maintenir ce niveau encore quelques semaines."

Un espoir partagé par les supporters belges: Bemelmans est l'un des pions de l'équipe belge qui disputera la finale de la Coupe Davis à Lille du 24 au 26 novembre. Bemelmans pourrait d'ailleurs retrouver Tsonga, membre de l'équipe de France.

"Je suis très heureux de ma place en finale", a réagi Tsonga, dont c'est le premier tournoi après un mois d'absence en raison d'une blessure au genou. "Depuis mon retour, cela se passe bien. Je me sens bien dans ma peau. Cela va de mieux en mieux à chaque match. Dimanche, ce sera le match le plus important. J'espère conserver mon niveau et m'imposer."

Vainqueur de ses compatriotes Kevin De Schepper (ATP 155) et Julien Benneteau (ATP 93) aux tours précédents, Tsonga n'a toujours pas perdu de set. Contre Bemelmans, il a concédé pour la première fois son service à son adversaire. "Ce n'était pas un match facile. Ruben a disputé un très bon tournoi et a joué avec beaucoup de confiance. "

Tsonga apprécie l'épreuve anversoise. "Le tournoi est très bon. J'ai été parfaitement reçu. Tout est réuni pour un tournoi de haut niveau."

Directement dans le tableau final à Bâle

Conséquence de son beau parcours à Anvers, Ruben Bemelmans a bénéficié du statut de "special exempt" pour rentrer directement dans le tableau principal du tournoi ATP 500 de Bâle. De ce fait, le Limbourgeois évite le stade des qualifications. Il rencontrera au premier tour le Français Adrian Mannarino. En Suisse, il retrouvera un autre Belge dans le tableau; David Goffin qui affrontera un qualifié au premier tour.