ATP/WTA: Les grandes questions pour 2012

AFP Publié le - Mis à jour le

Tennis Avec quatre joueurs, Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer et Andy Murray, qui n'ont sans doute jamais été plus proches les uns des autres, et le grand rendez-vous des JO de Londres, la saison 2012 de tennis s'annonce palpitante.

Djokovic peut-il répéter la même saison qu'en 2011?

Avec 70 victoires en 76 matches, la place de N.1 mondial et dix tournois remportés, dont trois du Grand Chelem (Open d'Australie, Wimbledon et US Open), le Serbe a touché à l'excellence en 2011. Ses victoires lui ont donné un net ascendant psychologique sur tous ses adversaires, hormis sans doute Federer.

Pour autant, "Djoko" s'est essoufflé en fin de saison, usé par les efforts. S'il a récupéré l'intégralité de ses moyens physiques, et tient la pression, il sera encore difficile à abattre.

Nadal a-t-il les moyens de reprendre le meilleur sur Djokovic?

L'Espagnol s'est incliné six fois en six finales face à Djokovic en 2011. Suffisant pour que Nadal admette faire désormais un complexe face au Serbe, lequel possède avec son revers magistral l'arme absolue pour le gêner. Le Majorquin a sans doute puisé un regain de confiance dans la victoire de l'Espagne en Coupe Davis, mais il va entamer la saison avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Une épaule douloureuse l'a empêché de s'entraîner pendant la coupure hivernale et il a déjà programmé un long arrêt après l'Open d'Australie en février pour se refaire une santé.

Roger Federer parviendra-t-il à gagner un nouveau tournoi du Grand Chelem?

Pour la première fois depuis 2002, le Suisse n'a pas remporté de tournoi du Grand Chelem en 2011. Il est passé près à Roland-Garros et a cédé devant Djokovic en demi-finale à Melbourne et New York. A 30 ans, le temps ne plaide pas pour lui. Mais sa fin de saison superbe, avec des victoires à Paris-Bercy et au Masters de Londres, où il a déroulé son meilleur tennis, en fait toujours un favori incontournable. L'année est doublement importante pour Federer, qui rêve de devenir champion olympique.

Murray connaîtra-t-il son premier succès en Grand Chelem?

Le Britannique est le seul membre du quatuor de tête à ne jamais avoir empoché de tournoi du Grand Chelem. Le fardeau est d'autant plus lourd à porter que la Grand-Bretagne attend toujours un vainqueur en Grand Chelem depuis 1936.

Pour franchir la dernière marche, Murray vient de s'adjoindre les services d'un ancien très grand, Ivan Lendl.

Jo-Wilfried Tsonga deviendra-t-il le cinquième homme?

Sa fin de saison, marquée par sa place de finaliste au Masters de Londres, ouvre des perspectives intéressantes au Français. Il peut espérer prendre la place de N.5 mondial à David Ferrer à l'Open d'Australie, tournoi dont il avait atteint la finale en 2008. Ce serait la première fois qu'il entre dans le Top 5. Longtemps freiné par les blessures, Tsonga a été épargné en 2011. S'il l'est à nouveau cette année, il a certainement les moyens de ses ambitions.

Petra Kvitova peut-elle devenir la grande dame du tennis mondial?

En remportant son premier Grand Chelem à Wimbledon, puis le Masters et la Fed Cup, la Tchèque a fait le carton plein en 2011. Elle est aussi passée de la 34e à la 2e place au classement WTA. Avec son jeu plus agressif et varié que la plupart des autres joueuses, Kvitova paraît capable d'aller plus loin.

Publicité clickBoxBanner