Tennis

Un petit tour et puis s'en va. Novak Djokovic a connu une énième déception en s'inclinant dès son entrée en lice à Barcelone, face au Slovaque Martin Klizan (140e) en trois sets (6-2, 1-6, 6-3) mercredi.

La quête de son meilleur niveau, après lequel le Serbe court depuis près de deux ans et son sacre à Roland-Garros, finira-t-elle par aboutir ? Lui y "croit vraiment", a-t-il affirmé la semaine dernière.

Ce ne sera pas encore pour cette semaine. Venu en Catalogne pour pallier son "manque de matches", Djokovic y est retombé dans les travers qui lui collent à la peau depuis mi-2016. Percutant à la fois au service et en retour dans le deuxième set, il semblait pourtant avoir trouvé le rythme après une première manche poussive. Mais il a fini par craquer dans le "money time" du set décisif, breaké à 4-3 par Klizan, issu des qualifications, après une première volée haute expédiée dans le filet et une autre volée de coup droit flottante.

L'ex-N.1 mondial tombé au douzième rang restait pourtant sur une semaine encourageante au Masters 1000 de Monte-Carlo, ponctuée par deux victoires et achevée en huitièmes de finale sur une défaite en trois sets face à une référence sur terre battue, l'Autrichien Dominic Thiem (N.7). Le tout, pour la première fois depuis longtemps, sans douleur au coude droit qui l'avait contraint à zapper la seconde moitié de la saison 2017 puis à subir une opération en février.

Rafael Nadal n'a pas connu pareille mésaventure, loin de là. Le N.1 mondial a toutefois travaillé davantage qu'à l'accoutumée pour se défaire de son compatriote Roberto Carballes Baena (77e).

Le Majorquin a eu besoin d'1h50 pour s'imposer 6-4 ,6-4, soit plus que pour chacun des matches qui l'ont mené à son onzième titre sur le Rocher dimanche. D'abord mené 2-0 dans la première manche, il a vu un peu plus tard Carballes débreaker dans la seconde.

Pas suffisant pour l'empêcher de dépasser le Roumain Ilie Nastase (36 en 1973) au record du nombre de sets remportés consécutivement sur ocre : Nadal, en quête d'une autre "Undécima" à Barcelone, en est à 38.

En huitièmes de finale, il affrontera encore un Espagnol, Guillermo Garcia Lopez, qui a bénéficié de l'abandon du Japonais Kei Nishikori, récent finaliste en Principauté.