Tennis Le caricaturiste australien Mark Knight est sous le feu des critiques depuis la publication de son dessin de la joueuse de tennis américaine dans les colonnes du Herald Sun lundi. Il est accusé de se servir de "tropes racistes et sexistes".

© AFP


C'est une image de Serena Williams peu flatteuse que fait passer Mark Knight à la suite de la finale de l'US Open au cours de laquelle la joueuse américaine a laissé éclater sa colère. Grosses lèvres, allure masculine... Le caricaturiste est pointé du doigt pour son "racisme et sexisme". 

Pas moins de 22.000 personnes ont commenté son dessin sur Twitter. Parmi eux, on retrouve notamment la célèbre écrivaine JK Rowling, auteur de la série Harry Potter. Cette dernière s'insurge de voir "transformer une autre grande sportive en accessoire sans visage".   



Knight n'en est pas à son premier scandale. En 1999 déjà, il avait été vivement critiqué suite à sa caricature jugée sexiste de la présidente du parti centriste des Démocrates Australiens. 

Il a tout de même tenu à réagir à cette nouvelle polémique en soulignant avoir également présenté un portrait peu flatteur du joueur de tennis australien Nick Kyrgios, en train de "mal se comporter". Pour le caricaturiste australien, tout cela n'est guère une "question de genre", mais bien de "comportement".