Tennis

Christophe Rochus a réussi le meilleur résultat de sa carrière en rejoignant samedi le Tchèque Radek Stepanek, tête de série N.6, en finale du tournoi de tennis de Rotterdam, épreuve ATP dotée de 925.000 dollars (780.000 euros).

En demi-finales, l'aîné des frères Rochus a battu en deux sets 6-4, 6-3 Jarkko Nieminen, le Finlandais qui, la veille, avait éliminé Olivier... Rochus, son frère cadet au terme d'un match épique de près de trois heures.

A 27 ans, Christophe Rochus disputera dimanche la deuxième finale d'un tournoi ATP de sa carrière après celle perdue face à l'Espagnol Juan Carlos Ferrero à Valence, en 2003, un tournoi beaucoup moins bien doté que celui de Rotterdam.

Plus tôt dans la journée, Stepanek avait lui éliminé le Russe Nikolay Davydenko (N.2) 4-6, 6-3, 6-3.

«Malgré des hauts et des bas dans mon jeu et une fatigue évidente après des matches en soirée cette semaine, j'ai réussi à conserver mon agressivité», déclarait Radek Stepanek pour expliquer sa victoire.

Comme Rochus, le Tchèque de 27 ans n'a jamais gagné le moindre titre en simple sur le circuit ATP, malgré trois finales déjà disputées: Paris en 2004, Ho Chi Minh et Milan en 2005.

Rochus et Stepanek se sont rencontrés à deux reprises par le passé (les deux fois en 2002): ils s'étaient imposés une fois chacun.

Radek Stepanek occupe la 23e position au classement mondial ATP, Christophe Rochus est 52e.

A moins de 200 km de son domicile, Christophe Rochus pourra sans doute compter dimanche sur l'appui de nombreux supporteurs même si Radek Stepanek est rapidement devenu le «chouchou» du public néerlandais cette semaine grâce à ses qualités d'attaquant et de «show man».