Tennis

Kim Clijsters a annoncé samedi en conférence de presse de présentation de l'US Open, quatrième épreuve du Grand Chelem qui débute lundi, qu'elle comptait sans doute jouer encore deux ans, rapporte le quotidien Le Soir sur sa version internet.

Concernant en effet la durée de son retour, Clijsters a précisé qu'elle ne comptait pas rejouer "cinq ou dix ans. Disons qu'on fera le point en fin d'année, mais je pense rejouer deux ans environ. Avant qu'on essaie d'avoir un deuxième enfant, sans doute." Après deux ans d'absence et la naissance d'un premier enfant, Jada, Kim Clijsters a effectué son retour à la compétition aux tournois de Cincinnati (Etats-Unis) et Toronto (Canada), en guise de préparation à cet US Open qu'elle a remporté en 2005, seul tournoi du Grand Chelem qui figure à son palmarès.

La Limbourgeoise, ex-numéro 1 mondiale, affrontera l'Ukrainienne Viktoriya Kutuzova (WTA-79) au premier tour. "Cela aurait franchement pu être pire", a expliqué Clijsters sur le site du Soir. "Vu mon statut, j'aurais pu hériter d'une tête de série, voire d'une grande favorite, d'entrée de jeu, mais ce n'est pas le cas. Ceci dit, même si mon retour à Cincinnati et Toronto a été bon, je reste prudente, d'autant que le circuit féminin a beaucoup changé, avec de nombreuses filles que je ne connais pas. Je prendrai donc tous mes matches comme s'ils se jouaient contre des têtes de série. Et puis on verra". Clijsters a ajouté qu'elle avait retrouvé "de bonnes sensations" lors de ses entraînements à New York avec sa partenaire australienne Jelana Dokic (qui affrontera de son côté Kirsten Flipkens au premier tour.

Elle n'a par contre pas voulu s'étendre sur les rumeurs d'un éventuel retour de Justine Henin. "J'ai entendu les rumeurs, mais je n'ai pas d'informations à ce sujet et donc, c'est difficile de commenter, d'autant que je n'ai pas réfléchi à la question. Si mon retour encourage Justine à faire le sien ? Je n'en sais rien, c'est possible, mais c'est à elle qu'il faut poser la question".