Tennis

Trois mois: c'est la durée probable de l'indisponibilité de Kim Clijsters. La joueuse limbourgeoise a été opérée, samedi, du fameux kyste au poignet gauche dont elle souffrait depuis plusieurs mois. L'intervention a eu lieu à la clinique du Parc Léopold à Bruxelles et a été réalisée par le chirurgien Louis Kinen, également responsable médical du FC Brussels. «En fait, nous a confié hier Louis Kinen, Clijsters souffrait d'une lésion capsulo-ligamentaire et tendineuse, et c'est cette lésion qui a mené à la constitution d'un kyste. Pour évacuer la pression que l'on rencontrait dans son poignet, j'ai donc enlevé un petit morceau d'os, tout en éliminant les traces du kyste». Le n°2 mondial devra porter un plâtre jusqu'au-dessus du coude durant trois semaines avant de reprendre l'entraînement. «Après ces trois semaines, elle va en effet entrer dans une phase de revalidation classique après ce genre d'intervention, confie encore Louis Kinen. Ce n'est que plus tard, quand nous aurons les garanties souhaitées, qu'elle s'appliquera à exécuter des exercices plus spécifiques pour sa préparation tennistique.» Si tout va (très) bien, Kim Clijsters pourrait renouer avec la compétition au tournoi de Hasselt, prévu fin septembre. Elle n'a plus disputé le moindre match depuis le 3 mai. Obligée de faire l'impasse à Roland Garros, elle ne sera pas davantage présente à Wimbledon et à l'US Open.

© Les Sports 2004





   LIENS PUBLICITAIRES
   
   

"Ascenseurs - Nouvelles exigences de sécurité de l'A.R. du 09/03/2003"

Pour faire un peu de sport certaines personnes empruntent l’escalier plutôt que l’ascenseur. C’est bien ! Il n’empêche, nous passons chaque année, plusieurs heures dans les ascenseurs et trouvons normal que les 75.000 appareils du parc belge nous conduisent, en toute sécurité, aux étages voulus.


lalibre.be ne peut être tenue responsable du contenu de ces liens.