Coupe Davis: Goffin apporte le 2-0 à la Belgique

Belga Publié le - Mis à jour le

Tennis

En s'imposant face à Andreas Vinciguerra, David Goffin permet à la Belgique de mener 2 à 0 dans son match de barrage pour le groupe Mondial face à la Suède à l'issue de la première journée vendredi sur la terre battue du Primerose à Bruxelles.

Le Liégeois, 56e mondial, a en effet battu Vinciguerra en 3 sets: 6-4, 6-3 et 7-5 en 2h38 minutes. S'il n'est plus classé pour l'heure à l'ATP, le Suédois, 31 ans, a donné du fil à retordre au numéro 1 belge même si son dernier tournoi d'importance remontait à juillet 2011.

Dans le premier set (6-4), qui aura duré 61 minutes, Vinciguerra s'est accroché faisant preuve d'un jeu d'expérience, réminiscence d'une 33e place mondiale, certes occupée en 2001. Après avoir déjà eu 2 balles de sets à 5-3, David Goffin a finalement pu conclure sur son jeu de service dans une manche où les deux joueurs ont du concéder leur service à 3 reprises pour le Suédois et à 2 occasions pour le Belge.

Lâchant de plus en plus ses coups après un début de rencontre assez crispé, David Goffin prenait le service de Vinciguerra pour mener 2-1 et faire la course en tête dans le 2e set. La jeune promesse liégeoise prenait même une seconde fois le service de son adversaire pour conclure sur sa première balle de set: 6-3 et mener 2 manches à zéro après 1h40 minutes de jeu.

S'il manquait encore de rythme, Vincinguerra démontrait qu'il n'avait pas perdu grand chose de ses qualités. Mais David Goffin dispose aussi de belles armes comme celles qui l'ont ramené de 2 balles de break sur son service à 40 partout pour servir 2 aces ensuite coup sur coup et mener 3-2. S'il ne profitait pas à son tour de plusieurs balles de break sur le service de Vinciguerra à 3-3 et 4-4, David Goffin finissait par saisir l'occasion à 6-5. Le numéro 1 belge l'emportait ainsi 7-5 dans le 3e set, sur sa première balle de match, et doublait l'avance des siens.

"Le score ne reflète pas la rencontre", avouait David Goffin. "Il (Vinciguerra) n'a pas lâché un coup. C'est trois sets à zéro, mais c'était un match difficile. Il a beaucoup d'expérience et c'était un match physique. Plusieurs fois, il est mené 0-40, puis il revient."

Steve Darcis remporte le premier match de cette rencontre Belgique-Suède

Steve Darcis s'est imposé aisément face à Michael Ryderstedt, 457e joueur du monde, pour offrir le premier point à la Belgique dans son match de barrage pour le groupe mondial face à la Suède, à l'issue de la première rencontre disputée vendredi sur la terre battue du Primerose, à Bruxelles.

Steve Darcis, 73e au classement ATP, a battu en trois sets - 6-3, 7-6 (7/3), 6-0 en 2h02 minutes de jeu - un adversaire dont le meilleur classement mondial fut une 130e place (en 2005).

Ce n'est pas le temps frisquet et une légère bruine en début de partie qui ont refroidi les ardeurs du Liégeois. Face au gaucher suédois, Steve Darcis a pris une fois le service de son adversaire dans le premier set pour l'emporter 6-3 en 33 minutes.

Le Suédois s'est montré plus accrocheur dans le 2e. Mené 0-3, le Liégeois, servant moins bien et un peu moins agressif, a du en effet batailler une heure. Après un petit moment de déconcentration qui l'a vu ne marquer qu'un point en deux jeux (0-3), Steve Darcis rétablissait l'égalité à l'heure de jeu (3-3).

La seconde manche a finit par se jouer au jeu décisif: 7 points à 3 pour le Belge qui menait alors 2 sets à 0 après 1h34 minutes de jeu.

Sentant sa chance passée, le Suédois n'a plus offert la même résistance dans la 3e manche, devant un Steve Darcis bien concentré: 6-0.

"Je me sentais bien", a expliqué le Liégeois. "Je suis content de mon match. J'ai marqué le premier point et j'espère que cela va lancer aussi David et la Belgique. Au début du deuxième set, il (le Suédois) a mis beaucoup de pression et il a pris des risques, mais je savais aussi qu'il n'allait pas tenir comme ça tout le match. Donc, je suis resté calme dans l'ensemble, mais si j'ai parfois été un peu nerveux."

La Belgique, 18e nation mondiale au classement ITF, et la Suède, 12e, se disputent une place pour réintégrer le groupe mondial la saison prochaine. Le vaincu retournera dans la zone Europe/Afrique.

Publicité clickBoxBanner