Tennis À 11 h 00, les Belges déçus de la première phase d’écoulement des tickets pour Lille pourront retenter leur chance.

Le symbole est fort. Les dirigeants de l’European Open ont redécoré la salle de presse aux couleurs de la Coupe Davis.

Le Saladier d’argent agite en coulisse cette deuxième édition de l’ATP 250 anversois. Johan Van Herck est monté sur l’estrade pour faire le point à 36 jours du lancement de la finale entre la France et la Belgique. Le moment n’était pas innocent.

L’AFT et Tennis Vlaanderen ont vite écoulé les 2.700 tickets belges. Du côté de l’AFT, on nous confiait que seulement 25 % des demandes des membres de club avaient connu une issue favorable. Près de 6.000 joueurs belges ont tenté leur chance pour décrocher l’une des 1.250 places. Par conséquent, il n’y a pas eu de mise en vente pour le grand public.

"Nous avons reçu des demandes émanant de 191 clubs francophones", confiait Cécile Parent (AFT). "La situation n’était pas simple à gérer car les mécontents étaient nombreux."

Ces mécontents pourraient retrouver le sourire aujourd’hui. La dernière vague de vente de tickets est lancée ce jeudi à 11 h 00. La Fédération française de tennis (FFT) met en vente pour tout le monde ses derniers potentiels tickets sur le site http://www.stade-pierre-mauroy.com ou sur les sites Internet Ticketmaster (Auchan, Cora, Le Furet du Nord, Cultura, Leclerc) et France Billet (Fnac, Carrefour).

Comme les tickets ont été mis en vente pour les licenciés français depuis mardi 11 h, il est impossible de savoir s’il reste des places disponibles. "Il est probable qu’il en reste. L’événement attire 27.000 personnes par jour du vendredi au dimanche", poursuit Cécile Parent. "En Belgique, il reste des places à 200 euros pour le double du samedi."

Les tendances sont claires. Les 27.000 places seront toutes occupées durant les trois jours. Johan Van Herck n’appréhende pas le vacarme qui pourrait venir des tribunes.

"J’étais à Lille il y a trois ans, lors de la finale contre la Suisse. Quand on est sur le terrain, on ne se concentre que sur le terrain. Nous avons déjà joué en extérieur. Le public n’est pas le paramètre le plus important à gérer."

Pour rappel, le prix des places varie entre 25 et 200 euros. Johan Van Herck achevait son discours en soulignant que "l’équipe a besoin de ses supporters. Allez sur le site dès 11 h pour acheter les derniers tickets. On compte sur vous."