Tennis

L'avocat liégeois Jean-Louis Dupont a confirmé, ce jeudi, que lui-même et Bernard De Coqueau ont été mandatés par Steve Darcis et Olivier Rochus afin d'intenter une action contre le COIB, et ce, en référé, dans le but d'obtenir la possibilité pour les deux joueurs de s'aligner aux Jeux de Pékin. L'assignation sera adressée ce vendredi au Comité olympique et interfédéral belge. Olivier Rochus et Steve Darcis sont qualifiés tant en simple qu'en double pour les Jeux de Pékin, selon les critères de la Fédération internationale de tennis (ITF), mais pas aux yeux du COIB, plus sévère.

L'instance olympique exige, pour une sélection en simple, un "Top 24" mondial (à la date du 9 juin) ou deux quarts de finale d'un Grand Chelem ou Masters Series . Pour le double , un Top 12 mondial ou, aussi, deux quarts de finale en Grand Chelem .

La paire Rochus/Darcis a satisfait une fois au minimum olympique en atteignant les quarts de finale du double messieurs, en juin, à Roland Garros. Ils s'étaient également alignés à l'Open d'Australie où ils avaient été éliminés au premier tour. En revanche, ils n'ont pas joué, en juillet, à Wimbledon, Olivier Rochus étant blessé. Pas plus qu'en 2007, Steve Darcis n'ayant pas assez de points ATP, à l'époque, que pour entrer directement dans le tableau final d'un Grand Chelem .

Les deux joueurs s'estiment floués d'autant que le tournoi olympique rapporte justement des points au classement ATP.

Réagissant à une information parue dans le quotidien "Vers l'Avenir" , Guido de Bondt, secrétaire général du COIB, avait déclaré que le COIB a envoyé sa liste définitive de sélectionnés belges au Comité d'organisation des Jeux (BOCOG) mercredi, le 23 juillet, et qu'il est impossible de revenir sur la liste. "Il était convenu en Belgique de fixer une date limite de sélection avec chaque sport, a expliqué Guido De Bondt. Pour le tennis, elle a été fixée au 9 juillet. La Commission de sélection du COIB s'est réunie à cette date et a décidé de ne pas sélectionner de joueurs. Ce qui a donc clôturé les relations entre le COIB et la Fédé belge de tennis sur le sujet. Le COIB a confirmé à l'ITF qu'il n'y aurait pas de joueurs belges à Pékin."

L'action en justice des deux meilleurs joueurs belges actuels de tennis, aujourd'hui confirmée, n'a donc aucune chance d'aboutir dans les faits à leur présence sur les courts du "Olympic Green Tennis Center" de la capitale chinoise, le dimanche 10 août, soit la date du début du tournoi olympique de tennis.