Tennis Si la chaleur n’a pas aidé, il insiste : il ne s’est pas effondré à cause de ça. "La chaleur, c’est sûr que ça ramollit les joueurs. On bouge moins bien, on n’ose pas trop se livrer, on se gère un petit peu, on s’économise en sachant qu’on doit tenir jusqu’au bout par une chaleur pareille".