Tennis Contraint à l’abandon contre Federer, il peut néanmoins aborder la suite de la saison avec sérénité.

Tête basse, la mine austère et le regard hagard. Empli de désarroi, David Goffin a quitté le gigantesque Central de Cincinnati après s’être résolu à jeter l’éponge contre le Maître Federer à l’entame du deuxième set (7/6 (3), 1-1, 40-30) de cette demi-finale du 7e Masters 1000 de la saison.

L’épaule meurtrie, le Belge a laissé la légende helvète filer vers une finale dorée contre le phénix Djokovic. “Je ne pouvais pas à servir à plus de 160 km/h en première balle”, soufflait Goffin en salle de presse. “Cela n’avait aucun sens de continuer d’autant que je devais encore servir pendant deux sets supplémentaires pour gagner le match”.

(...)