Tennis

Battu 6-1, 6-4 samedi soir par un Roger Federer scintillant en demi-finale du Masters, Novak Djokovic (ATP 3) va pouvoir tourner son regard vers le grand moment de son année 2010, la finale de la Coupe Davis avec la Serbie, contre la France, le week-end prochain à Belgrade.

"C’est un peu décevant de finir le tournoi de cette manière, mais il ne m’a jamais donné l’occasion d’entrer dans le match", glissa-t-il. "Au bout d’une demi-heure, c’était déjà 6-1. Il mérite sa victoire, il était le plus fort. C’est un des meilleurs tennis qu’il ait pratiqué cette année. Pour ma part, j’espère mieux jouer la semaine prochaine "

Le finaliste de l’US Open en a profité pour assurer les Français qu’ils n’auraient rien à craindre pour leur sécurité alors qu’ils seront paraît-il encadrés par des policiers du RAID à Belgrade.

"Personne ne peut cautionner la violence dans le sport. En Coupe Davis à Belgrade, il y a beaucoup de bruit mais on n’a jamais vu personne agresser ou insulter quelqu’un. En demi-finale, il y avait 500 supporters tchèques et tout s’est bien passé. Et puis, Belgrade est une ville visitée par beaucoup de touristes, qui profitent des attractions, de la vie nocturne extraordinaire. C’est un endroit plein de vie et très sûr. Je conseille à tout le monde de venir "

S. F.