Tennis Malgré son élimination, la Limbourgeoise voit les progrès affichés.

Pas facile pour Elise Mertens d’accepter les 35 fautes directes commises lors de son huitième de finale face à Sloane Stephens. Mais elle est là au carrefour de la suite de l’évolution de son jeu. Face à cette Américaine qui défend si bien, oui, il fallait hausser le ton de l’agression.

(...)