Tennis

Italiennes et Belges s'entraînent à Gênes en vue du match de barrage pour aller dans le groupe mondial la saison prochaine. Devant son public et sur une terre battue outdoor, l'Italie a mis tous ses atouts de son côté. En Belgique, le trio Mertens-Van Uytvanck-Flipkens inspire le respect.

La capitaine de l'Italie, Tathiana Garbin se montre ambitieuse et prudente à deux jours du tirage au sort des matches.

« Relever ce défi chez nous nous rend heureuses car le soutien du public est toujours important », souffle la capitaine. « Les terrains sont excellents. Nous avons étudié les Belges. J'ai été à Lugano pour voir Mertens. Mes joueuses sont capables de jouer au même niveau que les Belges. Errani apporte son expérience. Elles sont toutes fières de porter le maillot. Je suis convaincue que notre équipe donnera 101%. Nous ferons les comptes à la fin des deux jours. En tant que capitaine, je dois comprendre les émotions des joueuses. » Garbin a reconnu que Mertens traversait une bonne période.

Pour sa part, Ivao Van Aken, coach ad interim, est satisfait du niveau de jeu des Belges qu'il considère comme les favorites. « Nos joueurs arrivent au rendez-vous dans un bel état de forme, mais tout peut arriver et nous devons être très prudents. Mertens est en pleine forme. Elle bosse pour rejoindre le Top 10. Van Uytvanck évolue à un niveau de jeu plus élevé que ne le laisse penser son classement. Notre double, aussi, est fort. »

Le tirage au sort a lieu vendredi midi à Gênes.