Tennis

Yanina Wickmayer a permis à la Belgique d'égaliser (1-1) en Serbie en barrage pour le groupe mondial II de la Fed Cup de tennis, samedi sur la terre battue de Belgrade.

Yanina Wickmayer, 26 ans, 42e mondiale, a battu en effet Jovana Jaksic (WTA-185), 22 ans, en deux manches: 7-5 et 6-0 en 1h32 minutes de jeu.

Yanina Wickmayer semblait avoir fait le plus dur dans le premier set en menant 5 jeux à 3, puis 5 à 4 avec son service à suivre, mais elle devait cependant voir son adversaire recoller à 5 partout. Yanina Wickmayer s'est ressaisie malgré tout de suite pour réussir un nouveau break (6-5) et clôturer à 7-5 en 1h05. Le deuxième set fut une formalité. Avec un cavalier seul (6-0) de la Belge qui permettait à son pays d'égaliser (1-1) à l'issue de la première journée.

En ouverture, Kirsten Flipkens, 30 ans, 60e mondiale, s'était en effet inclinée 6-4 et 7-6 (10/8) face à Aleksandra Krunic, 23 ans, 120e au classement WTA en 1h43.

Dimanche, Yanina Wickmayer sera en principe opposée à Aleksandra Krunic, puis Kirsten Flipkens à Jovana Jaksic sous réserve de confirmation des capitaines des deux équipes. Le double ensuite si nécessaire départagera les deux pays.

La Belgique tente de retrouver une place dans le groupe mondial II qu'elle a quitté en 2013.


LES AUTRES MATCHES DE FED CUP

Demi-finales

La Suisse égalise contre la République Tchèque (1-1)

La Suisse et la République Tchèque étaient dos à dos samedi à Lucerne (1-1), lors de leur demi-finale de Fed Cup, après les défaites surprises de leur N. 1 la Suissesse Timea Bacsinszky et la Tchèque Karolina Pliskova.

Les favorites n'ont pas été au rendez-vous. Bacsinszky, 17e mondiale, s'est sèchement inclinée contre la 33e Barbora Strycova 6-0, 6-2. Plus étonnant encore, Pliskova, 18e mondiale, a craqué face à la 129e mondiale Viktorija Golubic 3-6, 6-4, 6-4.

"Je pense que personne ne pensait que je pouvais gagner. J'ai joué de manière incroyable", s'est réjouie la Suissesse de 23 ans qui a ramené son équipe à égalité.

Pliskova semblait pourtant avoir toutes les clés en main puisqu'elle menait 4-2 dans le deuxième set. Mais le match s'est complètement retourné. La Tchèque a multiplié les fautes directes (57 au total), laissant la Suissesse prendre le dessus et conclure sur son service sur sa seconde balle de match.

Dans le premier simple, Strycova n'a eu besoin que de 65 minutes pour dominer une Timea Bacsinszky très tendue et qui a très mal démarré la rencontre. La 17e mondiale a laissé filer le premier set en moins d'une demi-heure. Et malgré les encouragements du public suisse, elle n'a pas réussi à se reprendre dans la seconde manche, s'inclinant sur une énième balle dans le filet

Le suspense est donc entier avant les matches de dimanche, avec notamment un affrontement entre les deux N.1 Bacsinszky et Pliskova qui voudront se reprendre après leur désillusion de samedi.


La France égalise (1-1) face aux Pays-Bas

Les Françaises et les Néerlandaises sont à égalité une victoire partout après les deux premier simples de la demi-finale de Fed Cup, samedi, à Trélazé (ouest), les deux numéro une de chaque pays ayant remporté leur match.

Première sur le cours, avec le redoutable avantage de lancer ce match dans lequel les Françaises sont favorites, Caroline Garcia (45e) a manifestement mal géré la pression et s'est inclinée contre Kiki Bertens (96e) 6-4, 6-2. Appliquée, Kristina Mladenovic (28e) a égalisé en battant 6-2, 6-4 la Néerlandaise Richel Hogenkamp (139e).

Caroline Garcia n'a jamais réussi à se libérer. Elle a semblé très nerveuse, comme le montrent ses nombreux lancers de balle ratés au service et ses fautes grossières sur des balles pas particulièrement difficiles.

Il faut dire qu'elle avait en face d'elle une spécialiste de la Fed Cup, puisque Kiki Bertens (96e) a remporté quatorze des quinze simples qu'elle a disputés dans cette compétition.

Solide en fond de court et avec un service difficile à retourner, elle a breaké d'entrée son adversaire pour remporter 6-4 le premier set.

Dans le second, Garcia a bien eu un sursaut d'orgueil en débreakant immédiatement après avoir perdu son service à 1-1, mais Bertens a remis un coup d'accélérateur, pour remporter les quatre derniers jeux de rang et donner l'avantage aux Bataves (1-0).

"Je pense que la clé de mon succès c'est d'avoir bien servi. Sur mon premier jeu de service, je me suis retrouvée à 0-40, mais j'ai fait deux aces et à partir de là, j'étais en confiance", a expliqué Bertens après le match.

L'autre "Kiki", Kristina Mladenovic (28e), est ensuite venue remettre les pendule à l'heure avec une victoire convaincante contre la tenace Richel Hogenkamp (139e).

Elle s'est rapidement détachée pour remporter un premier set à sens unique 6-2, avant de se montrer plus patiente au deuxième pour prendre le service de son adversaire sur un jeu blanc, alors qu'elle menait 5-4.

Ce score de parité "me satisfait au vu de la défaite initiale", a jugé la capitaine des tricolores, Amélie Mauresmo.

"On préfère évidemment toujours être à 2-0, mai c'est un score qui est équitable au vu des matches d'aujourd'hui", a-t-elle poursuivi, en précisant qu'elle allait envisager "différentes options" pour les deux simples et le double qui pourrait être décisif dimanche.

Kristina Mladenovic défiera donc Kiki Bertens à partir de 11H00 GMT. Il est ensuite prévu que Caroline Garcia joue contre Hogenkamp, avant un double qui pourrait être décisif entre Alizé Cornet (48e) et Pauline Parmentier (101e) d'un côté et Cindy Burger associée à Arantxa Rus (257e) de l'autre.

En cas de victoire, les Françaises disputeraient leur première finale de Fed Cup depuis 2005, une compétition qu'elle n'ont remporté qu'une fois, en 1997 et dont la finale était justement le dernier match contre les Pays-Bas (4-1).