Tennis

Roger Federer, n°1 mondial et tête de série N.1, s'est qualifié pour la finale de l'Open d'Australie en battant l'Allemand Nicolas Kiefer (ATP 25/N.21) en quatre sets 6-3, 5-7, 6-0, 6-2, vendredi à Melbourne.

En finale, Federer rencontrera dimanche le Chypriote Marcos Baghdatis (ATP 54), la révélation du tournoi, qui a créé une énorme sensation en se qualifiant jeudi aux dépens de l'Argentin David Nalbandian (ATP 4/N.4), après avoir été mené 2 sets à 0: 3-6, 5-7, 6-3, 6-4, 6-4.

Il s'agira de la deuxième finale de Federer en Australie, après celle remportée en 2004. L'année dernière, il s'était incliné en demi-finale face au futur vainqueur, le Russe Marat Safin.

Le Suisse a déjà six titres majeurs à son palmarès (1 Australie, 3 Wimbledon, 2 US Open).

Inquiété par l'Allemand Tommy Haas (ATP 41) en huitièmes de finale (cinq sets), puis par le Russe Nikolay Davydenko (ATP 5/N.5) en quarts (quatre sets), le Suisse a retrouvé son assurance pour dominer Kiefer en demi.

Federer a été plus tranchant du fond du court (26 coups gagnants du fond contre 8) tout en commettant moins de fautes (33 contre 53). L'Allemand a limité les dégâts grâce à son service (14 aces).