Tennis

Les Français se sont imposés en quatre sets contre la Belgique dans le double comptant pour la finale de Coupe Davis. Du côté belge, on regrettera de nombreuses occasions ratées. Les Bleus mènent désormais deux victoires à une.

La France emmenée par un phénoménal Pierre-Hugues Herbert n'a pas fait dans le détail dans ce premier set. Le 13e joueur mondial en double, Herbert, a montré toute l'étendue de son talent, que ce soit au service, au retour ou à la volée.

Côté belge, on manque d’agressivité, de mobilité, surtout à la volée où de nombreuses fautes sont commises. De Loore est breaké dès le deuxième jeu, Bemelmans dès le quatrième. En fin de set, les Belges sont parvenus à prendre un jeu de service à la faveur d'un plus haut pourcentage de premiers services et de volées qui restent dans le court. Gasquet parvient à conclure ce premier set sur sa mise en jeu, 6-1.

La Belgique rentre dans le match

Les Belges montrent un nouveau visage dans la deuxième manche. Ils en mettent un peu plus sur leur service, ce qui permet de conserver plus facilement leurs mises en jeu. Bemelmans se montre plus attentif et efficace à la volée également. Herbert lui connait un gros dans son jeu de service à 2-1, les Belges breakent mais Bemelmans ne parvient pas à confirmer ce break malgré les quatre occasions de 4-1.

Qu'à cela ne tienne, le break sera à nouveau réalisé sur le jeu de service de Gasquet à 4-2, puis 5-2. Le nouveau visage belge se confirme dans les intentions et la présence à la volée. Grâce à ce 6-3, voilà les Belges à une manche partout.

Un troisième set tendu

La bagarre a vraiment eu lieu dans le troisième set. Les Belges continuent sur leur lancée, servent bien, tentent leur chance en retour et se créent plusieurs opportunités. A deux reprises, les Belges mènent 15/40 sur le service français mais ne parviennent pas à breaker. C'est finalement le cas à 4-3, sur le service de Gasquet. A 30-40, De Loore tente tout sur un retour de service qui touche Herbert à la tête, break pour la Belgique qui est vraiment plus forte.

Les Français ont la tête sous l'eau. A 5-4, alors que Bemelmans doit conclure le set sur son service, il connait une vraie panne de services, les volées ne sont pas meilleures et la France parvient à débreaker. La France y croit à nouveau alors qu'elle était dans les cordes. La Belgique survit à 6-5 grâce à un jeu solide de Joris De Loore mais la sentence tombe lors du tie-break. Les Belges se crispent, manque d'agressivité et la France, portée par son public, conclut le tie-break sur un terrible 7/2. La Belgique a vraiment joué avec son bonheur dans ce set, et le jeu à 5-4 mal géré a vraiment fait la différence.

Encore des occasions ratées dans le quatrième set

Dans le quatrième set, la Belgique ne s'est pas résigné. Elle est repartie avec les mêmes intentions, rassurant un peu les fans inquiets après la perte du 3e set. Les Belges ont même l'opportunité de breaker à 3-2 sur le service de Herbert, mais le spécialiste de double s'en sort grâce à deux grands points. Les Français s'accrochent à 3-3… et font immédiatement le break. C'est un coup de massue côté belge qui ne s'en remettra jamais. La France s'impose 6-1 3-6 4-6 6-4 dans un match où les Belges n'ont pas démérités. Ils ont laissé passer deux occasions, à 5-4 dans le troisième set et 3-2 dans le 4e. La perte du tie-break au troisième set a été le tournant du match.

Rien n'est mal fait pour la Belgique pour qui le point du double était théoriquement le plus difficile à remporter. Les Belges n'ont maintenant plus le choix, ils devront remporter les deux simples de ce dimanche.


Le stade Pierre Mauroy exulte après la victoire des Bleus dans le double



Retrouvez la préface du double avec nos journalistes

Revivez le double