Tennis

La France partira logiquement favorite du match de double, ce samedi. Après avoir écarté de la sélection Julien Benneteau et Nicolas Mahut, Yannick Noah devrait titulariser la paire formée par Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert. L'énigme s'est éclaircie avec l'entrainement matinal. Sur le court, deux hommes et pas trois : Richard Gasquet et Pierre-Hughes Herbert, comme prévu lors du tirage au sort de jeudi. 

Les deux hommes n'ont jamais joué ensemble mais ils sont, l’un et l’autre, d’excellents spécialistes. Reste à savoir si, dans ce contexte si particulier, ils trouveront leurs marques. Herbert est l’un des meilleurs joueurs de double du monde mais il exerce de coutume ses talents avec Mahut. Là, il va devoir s’adapter à un partenaire au profil très différent, ce qui l’obligera notamment à changer de côté.

Tout cela n’est pas nécessairement évident, surtout dans une finale de Coupe Davis où la pression est énorme. Dans tous les calculs des bookmakers, l’équipe française est appelée, en effet, à gagner ce point du double qui pourrait s’avérer décisif.

Une surprise de dernière minute ?

Côté belge, c’est théoriquement le tandem composé de Ruben Bemelmans et Joris De Loore qui devrait monter sur le court ce samedi. Le Limbourgeois et le Flandrien ont fait leurs preuves. Ensemble, ils ont notamment gagné leurs matchs face au Brésil en 2016 et face à l’Allemagne cette année. Ils se complètent bien. Reste à savoir, bien sûr, l’état de forme exact du Brugeois qui, rappelons-le, n’a plus disputé le moindre match depuis le mois de septembre. Il se dit aujourd’hui rétabli de son opération au genou. Mais il est évident que son manque de compétition pourrait peser dans la balance.

Pourquoi ne pas imaginer, du coup, une surprise de dernière minute ? Les deux capitaines ne doivent officialiser leur équipe qu’une heure avant le match. Ils pourraient donc parfaitement changer de plan en titularisant, par exemple, Jo-Wilfried Tsonga et David Goffin. Les deux leaders ont prouvé leur grande forme et se disent prêts à jouer trois matchs si nécessaire.

Info, intox ? Double jeu ? Noah et Van Herck pèseront le pour et le contre. Car, quoiqu’il arrive, tout se jouera dimanche.

© BELGA

L'avis de Dominique Monami: "L'option première est un double Goffin-Bemelmans"

1. Comment avez-vous trouvé le match de Goffin ?

Quel match ! David a sorti le match parfait. Il n’a ni concédé une balle de break ni une double faute. Il a mis la pression constamment sur le Français. On voit qu’il est en super confiance. Il frise la perfection. Dès le premier point, il était présent. Pouille a joué juste, mais Goffin était intouchable. Pouille a joué contre un mur et n’avait pas d’option.

2. Darcis doit-il avoir des regrets ?

Il n’y a pas eu de match non plus. Tsonga était tellement puissant que Darcis n’a rien pu faire. Le Français avait un service et un coup droit très forts. Steve n’a jamais pu entrer dans le terrain. Dès que sa balle était trop courte, il était puni. Tsonga n’a jamais été mis en difficulté. Le premier set était un peu tendu, mais Tsonga l’a dominé. Je n’ai rien à reprocher à Steve qui est tombé sur plus fort.

3. Le score après cette journée est-il logique ?

Ce 1-1 est bon pour la Belgique. Ce scénario était prévisible et même attendu. Je ne voyais pas Steve battre Tsonga. Si nous avions été menés 2-0, cela aurait été embêtant.

4. Goffin pourrait-il jouer le double ?

Avec le niveau de jeu actuel de David, il est très possible qu’il joue le double. Tout dépendra de son physique. Il n’a pas laissé beaucoup d’énergie sur le terrain. Physiquement, il semble en ordre. Je pense que la première option est de voir David et Rubens jouer ensemble. David ramène tout. Je ne vois pas Steve le jouer car il m’a inquiété au niveau de son coude. Joris et Rubens sont la deuxième et dernière option. Joris paraît un peu court. Il manque de rythme. Rubens serait plus fort s’il joue à côté de David car il sait que David est un métronome qui rate peu. Il ne faudrait pas non plus que le double aille au 5e set avec des échanges interminables. Sinon, David pourrait y laisser trop d’énergie en vue de dimanche. Si on mène 2-1, nous aurons de très grandes chances de l’emporter.

5. Comment voyez-vous le possible match Goffin-Tsonga ?

Avec le niveau de jeu qu’il a affiché, David Goffin peut exploser Jo-Wilfried Tsonga car il ramène tout. Je vois mal David perdre le 4e match.

6. Comment s’est déroulée la journée de Van Herck ?

Il n’a pas laissé beaucoup d’énergie lors de la première journée. Il faut savoir que Johan s’entraîne physiquement. Et beaucoup. Un week-end de Coupe Davis est éprouvant. La fatigue est émotionnelle. Lors du match de David, il pouvait se contenter de 2-3 mots sur le banc car David savait ce qu’il devait faire. Il était même préférable qu’il ne parle pas trop pour ne pas semer le doute chez son joueur. En plus, David est un joueur qui cherche le calme. Quant au match de Steve, il n’y avait pas beaucoup à faire.

7. La journée a été bonne pour les supporters ?

Le scénario des matchs a été clair et à sens unique. Le public n’a pas eu l’occasion de s’enflammer. Il n’y a eu que le premier set du match de Tsonga qui a été un peu tendu.