Tennis

Si Elise Mertens s'est aisément qualifiée pour les huitièmes, David Goffin s'est fait peur face au Français Monfils.

David Goffin (ATP 9/N.8) a battu le Français Gaël Monfils (ATP 37/N.32) après avoir sauvé la bagatelle de quatre balles de match, au 3e tour du simple messieurs de Roland-Garros. La partie, interrompue vendredi, s'est finalement terminée samedi sur le score de 6-7 (6), 6-3, 4-6, 7-5 et 6-3 en faveur du Belge.

Vendredi, après avoir perdu le 1er set au tie-break, Goffin s'est isolé à 5-0 dans la 2e manche, qu'il gagnait finalement 6-3 en 31 minutes. Le numéro un belge menait ensuite 3-2 dans le 3e set lorsque la rencontre, disputée sur le Court Suzanne-Lenglen, a été interrompue par la pluie après 1h58 de jeu alors que le Français, malade vendredi soir, commençait à montrer quelques signes de fatigue.

Samedi, Goffin est très mal revenu dans la rencontre, perdant ses trois premiers jeux de service et concédant le set au Français (4-6). En panne de premières balles et face à un Monfils régulier et agressif, le Belge a une nouvelle fois perdu son service au début du 4e set (3-1). Volontaire et retrouvant peu à peu son niveau de jeu habituel, Goffin est revenu à 3-3 alors que Monfils montrait de plus en plus de signes de faiblesse.

Servant à 5-4 dans le 4e set, Goffin a sauvé quatre balles de match avant de revenir à 5-5. Il a ensuite pris la mise en jeu du Français avant de conclure le set sur un jeu blanc (7-5) après un thriller passionnant.

La manche décisive a vu Gaël Monfils, quelque peu nonchalant, perdre ses deux premiers engagements (3-1). Concentré et beaucoup plus présent physiquement que le Français, le droitier de Rocourt a conclu le match après 3h58 de jeu.

C'est la deuxième fois que Goffin s'impose en cinq sets durant cette quinzaine après sa victoire in extremis contre le Néerlandais Robin Haase au premier tour.

En huitièmes de finale, Goffin affrontera l'Italien Marco Cecchinato (ATP 72), tombeur 2-6, 7-6 (5), 6-3 et 6-1 de l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 10).

En 2017, le Liégeois avait quitté le tournoi au troisième tour sur l'ocre parisien, contraint à l'abandon après avoir trébuché dans la bâche du court Suzanne Lenglen.


Goffin a dû "faire un effort maximum pour rester dans sa bulle"

"C'était super dur dans cette ambiance", a dit David Goffin (ATP 9/N.8) après sa victoire en cinq sets devant le Français Gaël Monfils (ATP 37/N.32) au troisième tour des Internationaux de France de tennis, samedi. "J'ai fait un effort maximum pour rester dans ma bulle, essayer de rester concentré et de me battre jusqu'au bout." Le N.1 belge, qui a sauvé quatre balles de match dans le 4e set, a finalement validé son ticket pour les huitièmes après une victoire 6-7 (6), 6-3, 4-6, 7-5 et 6-3 au terme de 3h58 de jeu.

"Finalement, j'ai été assez solide que pour prendre le 4e set et faire l'effort dans le début du dernier. Mais à la fin, c'était vraiment dur, il y avait une grosse ambiance aujourd'hui (samedi, NDLR)", a déclaré Goffin sur le court Suzanne-Lenglen.


Mertens en huitième en triple vitesse

Elise Mertens (N.16) s'est qualifiée pour les 8es de finale des Internationaux de France à Roland-Garros, en battant au 3e tour l'Australienne Daria Gavrilova (N.24), 25e mondiale, samedi sur la terre battue parisienne.

Elise Mertens, 22 ans, 16e joueur du monde, s'est imposée 6-3, 6-1 en une heure et deux minutes de jeu.

Elise Mertens a réussi le break dans le 6e jeu du premier set pour boucler la première manche en 31 minutes de jeu à peine (6-3). La Louvaniste réussissait un double break d'entrée de second set pour enfiler les jeux et mener 4 à 0 après un quart d'heure. Ce sera même 5-0 sur un nouveau service perdu de l'Australienne. Gavrilova, 24 ans, arrivera tout de même à prendre un jeu, sur le service de son adversaire qui plus est (5-1). Mertens clôturait ensuite sur un très autoritaire 6-1.

La numéro 1 belge rejoint le stade des 8es de finale à Roland-Garros pour la première fois de sa carrière. Elle y affrontera la numéro 1 mondiale, la Roumaine Simona Halep (N.1), 26 ans, à condition que celle-ci vienne à bout de l'Allemande Andrea Petkovic (WTA 107), 30 ans. La rencontre est prévue fin d'après-midi sur le court 18.

C'est la deuxième fois qu'Elise Mertens dispute les Internationaux de France, elle avait été battue en 16e de finale l'an dernier par l'Américaine Venus Williams.

Elise Mertens avait rejoint les demi-finales de l'Open d'Australie en début d'année.


Elise Mertens: "Je devrai encore mieux jouer contre Halep"

"Je me suis sentie forte et je suis restée calme. Et tout a coulé de source aujourd'hui". Elise Mertens (WTA 16) était ravie de s'être qualifiée pour la première fois de sa jeune carrière pour les huitièmes de finale à Roland-Garros à la suite d'une victoire expéditive contre l'Australienne Daria Gavrilova (WTA 25). Sur le court n°7, la Limbourgeoise n'a pu dû forcer son talent pour s'imposer 6-3, 6-1 en 1h02, bien aidée par son adversaire qui servit 9 doubles fautes et commit 28 fautes directes.

"Cela représente beaucoup", confia-t-elle. "C'est la première fois que je me hisse en huitième de finale. L'an dernier, j'avais atteint le troisième tour. Je suis très contente. J'ai affiché un très bon niveau. J'ai nettement mieux servi (NdlR : 75% de premières balles et 73% de points gagnés derrière sa première balle) et cela aide évidemment beaucoup. J'ai aussi été plus agressive et j'ai joué de manière plus libérée que lors de mes deux premiers matches. J'avais des choses à travailler et je suis contente que cela a payé". En guise de récompense, Elise Mertens aura désormais le privilège de défier lundi Simona Halep (WTA 1), la finaliste de l'an dernier, qui a éliminé de son côté l'Allemande Andrea Petkovic (WTA 107) 7-5, 6-0. Il s'agira de la deuxième fois en un mois qu'elle pourra se mesurer à la Roumaine, qui s'était imposée 6-0, 6-3 début mai au deuxième tour à Madrid, alors que la n°1 belge était affaiblie par une infection bactérienne. "Je vais devoir jouer comme aujourd'hui, et sans doute encore mieux contre Halep", poursuivit-elle. "On va voir. Je me souviens que j'étais parvenue à la faire vaciller dans ce deuxième set à Madrid. Vu que j'avais envie de faire mieux ici que l'an dernier, atteindre les huitièmes de finale était en quelque sorte l'objectif. Mais maintenant que j'y suis, j'ai évidemment envie d'aller plus loin. Ce sera un défi contre Halep, mais je vais tout donner".


Tous les scores des matches de Roland-Garros en direct: