Tennis

Il s’agit désormais de repousser ses limites. David Goffin est dans la dernière ligne droite de sa saison avec le Masters dans le viseur avant de penser à la finale de la Coupe Davis, et il doit serrer les dents.

Titré à Shenzhen, il n’a pas pu savourer ni souffler avant d’enchaîner à Tokyo. Et on a vu ce jeudi les efforts que tout cela allait demander. Finaliste à Tokyo, l’an passé, Goffin s’est qualifié pour les quarts en arrachant la victoire face à Matthew Ebden (2-6, 7-5, 7-6). Mené 5-0 d’entrée, il a cravaché pour se sortir des griffes de l’Australien.

"J’ai connu un début difficile… J’ai été surpris de son niveau de jeu, de sa solidité et de son agressivité aussi. Et il a vraiment bien servi. C’était compliqué de revenir, en plus je ne servais pas bien."

En danger dans le dernier set

Mais Goffin n’est pas homme à lâcher sans combattre alors il a mis les mauvaises sensations de côté pour repartir au combat. Et cela a payé, même s’il s’est encore compliqué la tâche à la fin en se retrouvant au jeu décisif alors qu’il avait mené 5-2 et servi deux fois pour le match.

"Il a fallu me remettre dedans. Les conditions de jeu étaient différentes avec des balles qui sortaient moins de la raquette donc cela m’empêchait de lui mettre vraiment la pression. Mais je me suis bien bagarré, je me suis mis dedans et j’ai trouvé mon rythme. Sur la fin, avec l’énergie du désespoir peut-être il s’est mis à ne plus rien rater mais j’ai été très solide dans le jeu décisif en reprenant mes bases."

C’est dans ce money time qu’on voit que Goffin est quand même très bien dans sa tête en ce moment.

"Quand je gagne des jeux décisifs, c’est signe que je suis bien, que je suis stable mentalement."

Il savait en revanche que ce quart de finale face à Richard Gasquet s’annonçait très difficile.

"Il rejoue très bien, vient de gagner deux bons matchs : il a l’air en forme. J’espère un bon match et je pense avoir les armes pour le gêner. On se connaît assez bien, on s’entraîne ensemble assez souvent. Cela s’annonce compliqué…"

Blessure au doigt pour Goffin

Pas de sentiment de répétition d’avant Lille pour Goffin qui garde les yeux rivés sur Londres.

"Non, je ne pense pas au contexte de Coupe Davis pour ce prochain match. Je suis focalisé sur ma saison ATP. J’ai la tête dans le guidon pour essayer d’aller au Masters."

Alors que le genou semble tenir bon, le Belge est quand même sorti du match avec un nouveau bobo : "Je me suis foulé le doigt sur une volée où je suis mal retombé. Mais tant que ce n’est que ça, ça va !"

Il va en falloir plus pour le sortir de sa route.