Tennis

David Goffin (ATP 8) n'a pas réussi à remporter le Masters de tennis masculin, dimanche, à Londres. Goffin, 26 ans, s'est incliné en finale 7-5, 4-6, 6-3 face au Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 6). La rencontre a duré 2 heures et 31 minutes. Goffin a lutté jusqu'au bout, sauvant quatre balles de match avant de s'incliner.

Quatre jours après un cinglant 6-0, 6-2 en phase de groupes, Goffin retrouvait Dimitrov, qu'il n'a battu qu'une fois en cinq affrontements.

Le début de rencontre était marqué par des breaks et des contre-breaks: Goffin prenait deux fois le service de son adversaire pour mener 1-2. Dimitrov recollait au score à 4-4. Le Bulgare remportait le premier set 7-5 au terme d'un 12e jeu très disputé, au cours duquel il a eu cinq balles de set.

Dans le deuxième set, Goffin sauvait une balle de break à 3-2... avant de réussir à prendre le service suivant de Dimitrov pour se porter à 3-4. Notre compatriote tenait bon et empochait cette deuxième manche 4-6.

Dans le set décisif, la rencontre restait en équilibre pendant 5 jeux. Puis Dimitrov faisait le break (4-2). A 5-2, Dimitrov avait trois balles de match, toutes sauvées par Goffin... qui revenait à 5-3. Dimitrov gaspillait une nouvelle balle de match. Mais sur la cinquième, Goffin envoyait son amortie dans le filet, offrant le match et le titre au Bulgare (6-3).

Dimitrov, 26 ans, inscrit son nom au palmarès du Masters. Il succède au Britannique Andy Murray. C'est la plus belle victoire de la carrière du Bulgare, vainqueur jusqu'ici de sept titres ATP. Après une première victoire à Stockholm en 2013, il s'était adjugé les tournois d'Acapulco, de Bucarest et du Queens l'année suivante. Dimitrov a ensuite dû attendre trois ans avant de renouer avec le succès. Son retour à l'avant-plan en 2017 se traduit par des victoires à Brisbane, Sofia - déjà contre Goffin en finale - et Cincinnati, où il s'offre le premier Masters 1000 de sa carrière.

Goffin compte quatre titres ATP: deux en 2014, à Kitzbühel et Metz, et deux cette année, à Shenzhen et Tokyo. Il aura l'occasion de vite tourner la page: dès vendredi, il jouera la finale de la Coupe Davis avec la Belgique contre la France, à Lille.


"Je suis fier de ce que j'ai accompli"

"J'étais un peu fatigué dans le troisième set. Et Dimitrov a pris sa chance dans le seul jeu où j'ai peut-être moins bien servi", a-t-il expliqué. Le conte de fées aux ATP Finals n'a pas connu de fin heureuse pour David Goffin (ATP 8). Le Liégeois, 26 ans, se sera battu jusqu'au point dernier point, dimanche soir dans l'O2 Arena de Londres pour tenter de remporter le Masters pour la première fois de sa carrière. Il a même sauvé avec courage et brio quatre balles de match en finale contre Grigor Dimitrov (ATP 6). Mais c'est le Bulgare qui est reparti avec le titre et le trophée.

"Je suis fier de ce que j'ai accompli", raconta-t-il, "même si je suis évidemment déçu d'avoir perdu cette finale. Je voulais montrer à Dimitrov que ce serait un tout autre match que celui en phase de poule (le Bulgare s'était imposé 6-0, 6-2, ndlr) et qu'il devrait se battre pour s'imposer. Je ne nourris pas de regrets. Je voulais jouer de manière agressive et c'est ce que j'ai réussi à faire. Cela n'est pas passé loin. Cela s'est joué à quelques points au troisième set. Grigor a très bien joué, il a été très solide. Il était imbattable cette semaine. Il a joué un superbe tennis. Il mérite donc amplement de gagner le tournoi."

Battu, David Goffin est d'ailleurs loin d'avoir tout perdu. Le N.1 belge a incontestablement franchi un nouveau cap cette semaine à Londres, notamment pour être parvenu à battre pour la première fois Rafael Nadal (ATP 1) et Roger Federer (ATP 2).

"Ce tournoi représentait pour moi une opportunité de jouer mon meilleur tennis et c'est ce que je suis parvenu à faire dès mon premier match contre Nadal. Parfois, quand vous atteignez le Top-8, vous ne savez pas vraiment si vous avez le niveau. Mais je me suis prouvé que je méritais ma place dans ce tournoi. Après cette semaine, je pense que je suis devenu un meilleur joueur, mentalement, mais aussi physiquement", poursuivit le N.1 belge.

Voilà qui est de bon augure en vue du week-end prochain à Lille. Car la saison 2017 de David Goffin ne s'est pas achevée dimanche soir à Londres par cette défaite en finale du Masters contre Grigor Dimitrov. Reste, en effet, en guise d'épilogue, la finale de la Coupe Davis contre la France.

"Je ne suis pas trop inquiet. Ce que j'ai réussi ici devrait me donner beaucoup de confiance pour cette finale de Coupe Davis et pour revenir encore plus fort l'année prochaine. Ce ne sera pas facile de récupérer de mes efforts en vue du week-end prochain, mais je vais retrouver le staff médical de l'équipe qui va certainement me chouchouter et m'aider. Ensuite, ce sera à moi de jouer, mais l'adrénaline de l'événement devrait me donner un coup de fouet. Je vais en tout cas tout donner, comme d'habitude", conclut-il.

Revivez la finale