Tennis

Le Liégeois a livré une bataille incroyablement valeureuse mercredi pendant cinq sets et 4h20 face à l’Argentin Guido Pella. Avec beaucoup de détermination et de résilience, il s’en est sorti en quatre sets (3-6,7-6(5),6-7(2),7-6(4),6-3). S’il n’est logiquement pas encore revenu à son tout meilleur niveau, et si ce genou gauche lui cause encore des soucis, sa combativité en revanche est à son sommet.


Mentalement, comment avez-vous réussi à garder la tête suffisamment hors de l’eau pour reprendre l’avantage ?

Il était vraiment très solide, il fallait arriver à le dépasser et tenir. C’est ce que j’ai fait et ce n’était pas facile… J’essayais vraiment de rester dans le match, de prendre chaque jeu de service l’un après l’autre, j’essayais vraiment d’être à fond dedans. Je servais bien, très efficacement. Lui aussi servait bien, ce n’était pas facile de le retourner, je n’arrivais pas bien à l’agresser mais il fallait essayer de rester dans le match, de batailler et de ne pas lâcher. Je pense que j’ai fait le plus dur en remportant le tie-break du quatrième set.