Tennis

David Goffin n’avait pas trop de regrets après sa défaite face à Grigor Dimitrov malgré les deux balles de set de la seconde manche.

Il y a-t-il des regrets dans ce match ?

Non, je pense que j’ai tout donné du début à la fin après un début de match un peu bizarre où je n’ai pas bien su enchaîner pour bien me mettre dedans à 2-3. Je fais un mauvais jeu à 5-4 dans ce premier set et c’est peut-être le seul moment où je donne un petit peu. Après j’ai mieux joué, j’ai pris la balle un peu plus tôt, j’ai un peu changé tactiquement en coupant un peu plus les trajectoires. Lui sort un peu du match… A la fin ça se joue à pas grand-chose… A 5-2 il se lâche un petit peu en revers le long de la ligne, sort aussi de très bons coups droits. Le jeu de 5-4 pareil, ça se joue à rien malgré les balles de set. Dans les moments importants il a été très fort.

C’est un joueur qui vous pose vraiment des problèmes…

Il ne lâche jamais. J’arrive pourtant à trouver des solutions mais de là à complètement le plier jusqu’au bout d’un match, je n’ai réussi à le faire qu’une fois, c’était à Rotterdam. Il a vraiment beaucoup de solutions dans la raquette, s’adapte assez bien à toutes les situations. Mais à chaque fois on voit que j’essaie de trouver des solutions et que par moments il y a de très bons passages.

On imagine que vous allez retirer quand même beaucoup de positif de cette semaine ?

Oui, c’était un très bon niveau toute la semaine. Je suis très content d’avoir en plus joué plein de matches. J’espérais vraiment avoir les matches dans les jambes le plus vite possible et là c’est l’idéal. On va essayer de continuer à Barcelone sur cette voie-là.