Tennis Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic s'apprécient en dehors des courts.

Le Suisse, l'Espagnol et le Serbe, à égalité avec Pete Sampras, sont les trois joueurs les plus titrés en Grands Chelems (avec respectivement 20, 17 et 14 titres). Habitués du plus haut niveau depuis des années, les trois hommes ont logiquement croisé le fer à de nombreuses reprises (52 fois entre Nadal et Djokovic, 46 fois entre Federer et le Djoker, 38 fois entre  Rafa et Rodger). 

Rivaux en compétition, ce n'est pas pour autant que le trio de champions se déteste. Loin de là. Roger Federer évoquait ainsi dans TennisWorldUSA qu'il "apprécie jouer contre Rafael Nadal" parce que "le moment va être historique". "Je suis toujours toujours enchanté à l'idée de jouer Rafa , parce que l'ambiance est différente" ajoutait l'esthète helvète.

Le Taureau de Manacor confiait pour sa part que le Suisse "est une bonne personne et un ami". "Nous passons pas mal de temps ensemble en raison des événements organisés par l'ATP, ce qui a contribué à souder notre lien." Les deux hommes ont également œuvré pour leur fondation respective.

Troisième larron d'une rivalité unique, Novak Djokovic s'est aussi exprimé sur l'émulation entre les trois hommes, dont il a bénéficié. "Évoluer avec Federer et Nadal, c'est un privilège" comme il l'a confié à TennisWorldUSA. Celui qui convoite la place de numéro un mondial, détenue actuellement par le Majorquin, a ajouté avoir "grandi en tant que joueur et en tant que personne [...] grâce à eux. Il y a beaucoup de respect entre nous et je suis admiratif de ce qu'ils ont fait pour notre sport" a conclu le Serbe.

Caractérisées par leur présence et leurs records, les deux premières décennies du XXIe siècle resteront marquées du sceau Federer-Nadal-Djokovic.