Tennis

Juan Martin Del Potro, 8e joueur mondial, a réussi l'exploit de battre Roger Federer. Il a infligé sa première défaite de l'année au Suisse N.1 mondial qui venait d'aligner 17 matchs victorieux. L'Argentin a remporté la finale du tournoi d'Indian Wells, le premier Masters 1000 de l'année, sur le score de 6-4, 6-7 (8/10) et 7-6 (7/2) après une lutte qui a duré 2h42. Le Sud-Américain a hérité d'une première balle de match dans le jeu décisif du 2e set (8/7). Il a, à son tour, écarté trois balles de match à 4-5 dans la dernière manche. Signe de l'indécision qui a prévalu tout au long de cette rencontre.

Federer, 36 ans, qui était invaincu en 2018, venait d'aligner 17 matchs victorieux. Il n'a pas été loin d'enlever son 6e tournoi dans le désert californien et le 28e Masters 1000 de sa carrière.

A 29 ans, Del Potro remporte le premier Masters 1000 de sa carrière. Il a enregistré sa 7e victoire en 25 rencontres contre Federer.

Federer : "Ca fait mal, forcément", Del Potro a du "mal à y croire"

Le numéro 1 mondial Roger Federer a concédé dimanche, en finale du Masters 1000 d'Indian Wells face à l'Argentin Juan Martin del Potro, désormais 6e joueur du monde, sa première défaite de l'année après 17 victoire de suite: "Ca fait mal, forcément", a-t-il reconnu battu 6-4, 6-7 (8/10), 7-6 (7/2) après avoir bénéficié de trois balles de match.

"Forcément, c'est toujours décevant quand tu perds en ayant eu des balles de match. Pendant deux heures 40 minutes, on a joué du bon tennis l'un contre l'autre et l'ambiance était super. J'ai joué du bon tennis dans l'ensemble tout au long du tournoi, j'essaye quand même de rester positif après cette semaine et ce début de saison fantastique. Même si, il est vrai, j'étais tellement près aujourd'hui, 5-4, 40-15 au 3e set, ça fait mal forcément. Je préfère perdre comme ça. Ca me montre que j'ai bien joué, que j'ai fait plein de bonnes choses. Lundi, je vais à Chicago pour présenter la Laver Cup. J'imagine que je reprendrai l'entraînement à Miami dès mardi en arrivant, puis je verrai si j'entame le tournoi vendredi ou samedi. Mais le plus important dans un premier temps sera la récupération."

Juan Martin del Potro remporte ainsi son premier Masters 1000 dimanche à 29 ans. "J'ai du mal à y croire", a souligné le 6e joueur du monde qui avait failli arrêter sa carrière en 2015. "C'était un match incroyable de bout en bout. Nous avons pratiqué tous les deux un niveau incroyable de tennis et le public était très enthousiaste sur chaque point. Tant Roger que moi-même étions nerveux durant tout le match et ça s'est senti. C'est pour ça que nous avons protesté auprès de l'arbitre à chaque décision importante qui aurait pu changer l'issue de la partie. Je n'ai pas su garder mon calme au tie-break du 2e set, mais j'ai su me calmer et j'ai bien joué à la fin du match et notamment dans le dernier tie-break. C'est un tournoi tellement important! J'ai du mal à croire que j'ai gagné ce tournoi en battant Roger à l'issue d'une superbe finale. Je ne pouvais pas imaginer un tel moment. Tout le monde sait que j'étais à deux doigts d'arrêter le tennis à la veille de ma 3e opération au poignet gauche (fin 2015, NDLR). Après ça, j'ai fait un gros effort et je suis revenu jouer tout en slice. Et quand je joue comme ça, mon revers n'est pas suffisamment bon pour le plus haut niveau. Puis après mon match contre (Novak) Djokovic aux JO 2016 (au 1er tour), j'ai décidé de changer d'attitude et d'être heureux à nouveau sur le circuit. Puis j'ai gagné la Coupe Davis, et je me suis dit: 'OK, j'ai gagné tout ce que je voulais gagner à l'exception d'un Masters 1000'. Mais ça, je l'ai fait aujourd'hui!"