Tennis

L'ex-N.2 mondiale (en 1997) tchèque Jana Novotna est décédée dimanche à l'âge de 49 ans après une longue bataille contre le cancer, a annoncé lundi la WTA (Women's Tennis Association).

Novotna, qui a notamment remporté Wimbledon-1998 en battant la Française Nathalie Tauziat 6-4, 7-6 (7/2) en finale, "s'est éteinte paisiblement entourée de sa famille dans sa République tchèque natale", précise la WTA. Joueuse de légende en double (16 titres du Grand Chelem) dans les années 90, elle était réputée pour son jeu d'attaque.

La Tchèque avait mis fin à sa carrière en 1999, après avoir évolué pendant quatorze années sur le circuit. Elle n'a pas quitté le top 10 mondial entre 1991 et 1998. Elle compte à son palmarès 24 titres en simple (17 finales perdues) et 76 titres en double (52 finales perdues).

Elle a remporté trois médailles olympiques (l'argent en double en 1988 et 1996, le bronze en simple en 1996) et a participé à la victoire de son équipe nationale en Fed Cup en 1988 (2-1 contre l'Union Soviétique). Elle était membre de l'International Tennis Hall of Fame depuis 2005.

"Jana inspirait tous ceux qui ont eu la chance de la cotoyer sur et en dehors des courts", a déclaré Steve Simon, président de la WTA. "Son étoile brillera dans l'histoire de la WTA. Toutes nos condoléances et nos pensées à la famille de Jana".