Tennis

Battu dans le double samedi, la Belgique ne mène plus que deux victoires à une face à la Hongrie au premier tour du Groupe mondial de la Coupe Davis de tennis au Country Hall de Liège. Il ne manque cependant toujours qu'un point aux Belges pour se qualifier pour les quarts de finale où les Etats-Unis les attendent sur le sol américain du 6 au 8 avril.

Dimanche, dès 13h30, c'est David Goffin, 7e mondial, qui aura une première occasion de donner ce troisième point à ses couleurs en tentant d'écarter Marton Fucsovics (ATP 63) qu'il rencontre pour la première fois sur le circuit.

"C'est dur de perdre le double 7-5 au 5e set", a concédé Johan Van Herck. "On voulait en finir aujourd'hui en gagnant le double. Il faudra le faire dimanche avec David d'abord. David a les armes pour finir le travail peu importe qui il a en face de lui. Marton Fucsovics est un bon joueur, c'est vrai qu'il a passé 7 heures sur le court, mais même sans cela, David est intrinsèquement plus fort. Il sait ce que l'on attend de lui. Il s'est bien préparé aujourd'hui et s'est bien relaxé. On s'était préparé à gagner le double. Ce n'est pas gai de perdre après 4 heures dans un 5e set. Le point positif, c'est que menés 2 à 0, ils se sont battus pour revenir à deux partout."

Menés deux sets à zéro en effet, Ruben Bemelmans et Joris De Loore ont bien failli renverser la vapeur dans le double samedi mais Marton Fucsovics et Attila Balazs se sont imposés au bout des 5 sets - 6-3, 6-4, 6-7 (2/7), 4-6 et 7-5 - et plus de 4 heures de jeu (4h06). "C'est le début de match qui nous rend la partie difficile", a analysé Ruben Bemelmans. "On a ensuite un peu sous-joué. Si l'on démarre mieux, on évite d'avoir de suite de la pression sur les épaules. A l'avenir, mieux commencer les matches est important pour orienter la partie d'une autre façon."

Joris De Loore était du même avis. "Nous n'avons pas saisi en début de match les occasions de faire le break. Cela s'est joué sur des petits détails à la fin. On a montré qu'en étant plus agressifs, nous étions bien meilleurs et cela nous a permis de revenir et de forcer un 5e set."

Une 5e rencontre, si elle est nécessaire, se jouerait entre Ruben Bemelmans (ATP 120) et Attila Balazs (ATP 227).

En ouverture vendredi, Ruben Bemelmans (ATP 120) avait offert le premier point à la Belgique en s'imposant de façon convaincante face à Marton Fucsovics (ATP 63) 6-4, 4-6, 7-6 (7/5), 6-3 alors que David Goffin, 7e mondial, avait dominé Attila Balazs (ATP 227) classé 220 places plus bas que lui: 6-4, 6-4, 6-0.

Les Etats-Unis mènent 0-3 en Serbie après leur victoire en double samedi à Nis et sont qualifiés pour les quarts de finale face au vainqueur de ce Belgique/Hongrie.