Justine Henin arrête sa carrière

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Tennis Justine Henin a décidé de mettre un terme définitif à sa carrière mercredi expliquant les raisons de son retrait dans une lettre adressée aux médias. Le staff médical a avisé l'ex-numéro 1 mondiale qu'elle devait mettre un terme immédiat à ses activités professionnelles.

La Famennoise, 28 ans, s'en est expliqué longuement:

"Si je m'adresse à vous par écrit, c'est parce que je vis des moments difficiles et que c'est le moyen qui me permettra de vous exprimer au mieux mon ressenti, le temps que je retrouve un peu mes esprits. Je n'ai malheureusement pas de bonnes nouvelles. J'ai passé différents examens ces derniers jours qui ont confirmé que j'avais vécu une grosse rechute au niveau de mon coude en Australie.

Après ma chute à Wimbledon en juin, je savais que les choses seraient compliquées pour revenir. Mais j'avais décidé de m'accrocher et de tout donner pour surmonter la blessure. Rarement épargnée par la douleur, ces derniers mois de travail ont été éprouvants. Le temps a passé et les doutes ont grandi, et seul le retour à la compétition pouvait y répondre. Pas les réponses que j'espérais malheureusement J'ai souffert tous les jours un peu plus ces dernières semaines, mais je pensais que ma volonté prendrait le dessus. Aujourd'hui, les examens sont clairs et les médecins formels, mon coude est trop abîmé et trop fragilisé pour que je puisse continuer à exercer ma passion et mon métier à haut niveau.

Je suis sous le choc, évidemment, même si la galère de ces 7 derniers mois m'avait fait comprendre que peut-être un jour je devrais me faire une raison. Ayant bien réfléchi et suite aux conseils des médecins, il est l'heure de se rendre à l'évidence et d'accepter que ma carrière s'arrête là définitivement Même si c'est dur, très dur alors que je revenais avec énormément d'envie. Je suis triste j'avais espéré un autre retour et rêvé une autre fin. J'aurai besoin de temps pour digérer tout ça mais je reste convaincue qu'avec un peu de recul, et même si sur le plan sportif mon retour n'aura pas été à la hauteur de mes espérances, je réaliserai que j'aurai malgré tout appris et gagné beaucoup de choses ces 15 derniers mois.

Je tourne, et pour de bon cette fois, une incroyable page de ma vie.. Quel merveilleux voyage j'ai eu la chance d'accomplir durant toutes ces années. Je suis plus sereine aujourd'hui pour poser un regard positif et reconnaissant sur cette expérience de vie qui m'a donné tellement d'émotions et tant appris. Je n'y serais jamais arrivée toute seule, et je tiens à remercier toutes les personnes qui sont montées à bord de cette aventure avec moi. Mon coach et mon ami Carlos, ma famille, mes amis, toute mon équipe, tous ceux qui m'ont aidé à relever la tête quand c'était dur et partagé mes larmes de joie.

Merci à mes partenaires, à la confiance qu'ils m'ont accordée et à leur soutien en toutes circonstances. Merci à mon staff médical qui, ces derniers mois, m'a épaulé avec beaucoup de disponibilité et de professionnalisme. Enfin et surtout, merci à vous tous. Merci d'avoir été à mes côtés durant toutes ces années. Je n'oublierai jamais votre soutien et votre fidélité. Et si je devais avoir un seul regret, ce serait de m'être trop protégée et de ne pas avoir été encore plus proche de vous.

J'espère que vous me pardonnerez mes maladresses et garderez un merveilleux souvenir de ces émotions partagées ensemble. En route pour de nouvelles aventures

A bientôt, quelque part...

Sabine Appelmans: "Arrêter était sans doute la seule option"

Sabine Appelmans, capitaine de l'équipe belge de Fed Cup, estime que Justine Henin, qui a été contrainte de mettre un terme à sa carrière pour raisons médicales, n'avait sans doute d'autre choix que de ranger ses raquettes. "Justine a travaillé dur pour revenir", a déclaré Sabine Appelmans à Sporza.

"Personne ne souhaite qu'elle arrête maintenant. En Australie, elle a travaillé son coude pendant deux heures et demie chaque jour, et elle doit maintenant reprendre de zéro. Arrêter était sans doute la seule option".

"Elle a déjà arrêté sa carrière pendant près de deux ans et a entre-temps ouvert des écoles de tennis en Belgique, en Floride et en Chine. Cela pourrait être son filet de sécurité", a déclaré Sabine Appelmans à propos de l'avenir de Justine Henin.

Rédaction en ligne