Kim Clijsters: “Comparable à la Fed Cup”

D. L. Publié le - Mis à jour le

Tennis Tout va pour le mieux pour Kim Clijsters. Ce lundi, la Limbourgeoise a, en effet, évité sans trop de peine le piège tendu par l’Espagnole Suarez Navarro.

Comment vous sentez-vous après cette victoire ?

“Très bien. Cette fille n’est pas facile à jouer car son jeu est difficile à lire, mais je suis parvenue à rester agressive et à appliquer le schéma que j’avais prévu. C’est du travail bien fait même si, à un moment, je me suis trompée de côté.”

Qu’avez-vous pensé dans l’ambiance ?

“C’était beaucoup plus bruyant que lors du tournoi du Grand Chelem. L’ambiance était totalement différente. Les gens étaient nettement plus expressifs. Oui, ce match m’a un peu fait penser à la Fed Cup. Il y avait de la passion parmi les fans. C’était assez bizarre, mais pas désagréable.”

Au troisième tour, vous retrouverez Ivanovic…

“On se connaît très bien. Comme joueuses, mais aussi en tant qu’amies. Je me méfie d’Ivanovic. Elle a retrouvé un très bon niveau de jeu et elle n’est jamais aussi dangereuse que quand elle occupe la position d’outsider. Elle préfère cela au statut de favori. Mais je me sens bien, moi aussi. Ma confiance a augmenté au fil des matches et mon jeu est bien en place. Franchement, tout va bien.”

Et physiquement, comment vous sentez-vous ?

“Impeccablement bien. Je ne ressens absolument aucune douleur et suis au maximum de mes possibilités. Je touche du bois parce que, honnêtement, cela faisait longtemps que je ne m’étais plus sentie aussi bien.”

Steve Darcis a dit que c’était grâce à vous s’il avait la chance d’être en huitièmes de finale ici ?

“Ah bon, il a dit ça ? Mais de rien Steve. Je suis très contente pour lui qu’il poursuive sa route. Ses résultats prouvent qu’il méritait d’être là. Ce n’est pas à moi qu’il le doit.”

Avez-vous vu la médaille de Van Snick ?

“Évidemment, c’est génial. On passe huit heures par jour dans le fauteuil à regarder du sport. On va voir quand les Belges jouent demain.”

Publicité clickBoxBanner