Kim Clijsters n'ira pas en finale

RENAUD HERMAL Publié le - Mis à jour le

Tennis

En demi-finale des Internationaux d'Australie, Jennifer Capriati a battu Kim Clijsters en trois sets 7-5 3-6 6-1. Une grosse désillusion donc pour le public belge mais aussi et surtout pour Kim. Certes elle affrontait bien la meilleure joueuse du monde mais le jeu développé par la Belge depuis le début du tournoi laissait envisager le meilleur. Mais c'était sans compter sur ce 3e set où Kim a complétement craqué. Ce n'est que partie remise aurait-on envie d'écrire tant le jeu que peut développé la jeune Belge laisse présager un avenir souriant.

Capriati était la première a rentré dans la partie. Kim Clijsters perdait d'emblée son service laissant un break à l'Américaine. Mais ce premier set allait être marqué par le fait que les deux joueuses éprouvaient les pires difficultés à gagner leur service. Menée 1-4, Kim allait revenir à 4-4 au prix de quelques coups somptueux. Mais en face, Capriati renvoyait absolument tout. Les propos de Carl Maes, le coach de Clijsters, étaient bien confirmés: Capriati renvoit mieux les balles qu'un mur et sa précision est supérieure aux machines à balles... Bien que s'accrochant comme une lionne à sa raquette, Kim ne pouvait pas s'approprier le premier set. Pourtant tout cela ne tenait qu'à un fil. 7-5 pour Capriati.

Le second set fut par contre totalement à l'avantage de la chouchou locale. Kim alternait le bon et le très bon face à une Américaine qui marquait un peu le coup après son immense dépense d'énergie. De bout en bout, Clijsters menait la danse. Service plus performant, revers précis et coup droit gagnant, Kim était sur le bon chemin. On alla même à se demander si le troisième set n'allait même pas sourire à Kim tant elle se montrait plus fraîche après avoir remporté le set 6-3.

Ce fut tout bonnement l'inverse qui allait se produire. Break d'entrée et jeux qui s'enchaînaient tel en TGV. Si bien qu'en moins de temps qu'il faut pour l'écrire Jennifer Capriati décrochait son ticket pour la finale sur un jeu blanc ponctué par un ace. Mais où était resté Kim ?

DECLARATIONS

Jennifer Capriati:"Pour la première fois je vais jouer contre Martina Hingis alors qu’elle est l’outsider, et que je suis la favorite parce que j’ai gagné l’année dernière. Je sais comment elle se sent, parce que j’étais dans la même position l’année dernière. Aussi, je sais à quel point elle veut gagner. Mais je le veux aussi très fort. Je suis pour le moment très fatiguée. Cela a été un match très difficile, car nous avons beaucoup couru et nous nous sommes livrés à de nombreux échanges en frappant très fort dans la balle. Mais j’ai vendredi pour récupérer, aussi je pense que je serai prête."

RENAUD HERMAL