Tennis

Souhaitant bonne chance à la Belgique, Kim Clijsters ne sera pas présente au Spiroudôme de Charleroi samedi et dimanche pour la finale de la Fed Cup face à l'Italie, préférant suivre la rencontre à la télévision, a expliqué la numéro 4 mondiale sur son site internet, mardi.

"C'est évidemment regrettable de ne pas pouvoir disputer la finale de Fed Cup à Charleroi, mais je souhaite le meilleur aux quatre filles. Je n'ai pour l'instant aucune envie d'assister à des matchs de tennis. Cela me fait trop de peine de ne pouvoir jouer en raison de ma blessure au poignet. Je suivrai l'ensemble des rencontres à la télé. Justine, Kirsten, Caroline et Leslie devront être super concentrées. Il est également essentiel de préserver le calme dans l'équipe", a ajouté la Limbourgeoise, blessée au poignet le 16 août dernier au deuxième tour du tournoi de Montréal.

"Je pense que la Belgique dispose d'une bonne chance de redevenir championne du monde", a estimé Clijsters, victorieuse de la Fed Cup en 2001 à Madrid (Espagne) avec Justine Henin-Hardenne, Els Callens et Laurence Courtois. "Après plusieurs semaines difficiles aux Etats-Unis, Justine pourra évoluer devant son public. Ce qui constitue toujours un avantage. Je pense qu'elle a la puissance nécessaire pour accomplir de grandes performances. Et Kirsten peut compter sur un grand jour pour vaincre une joueuse du top. Si nous devions battre l'Italie et remporter la Fed Cup, je pourrai me réjouir d'avoir apporté ma pierre à l'édifice lors des rencontres face à la Russie et aux Etats-Unis".

En l'absence de Clijsters, Henin-Hardenne (WTA-2) emmène l'équipe belge coachée par Carl Maes, avec Kirsten Flipkens (WTA-98), Caroline Maes (WTA-367) et Leslie Butkiewicz (WTA-638).

Henin-Hardenne, finaliste de l'US Open, doit rejoindre l'équipe nationale mercredi à Charleroi et il n'est pas exclu qu'elle fasse équipe en double avec Kirsten Flipkens pour l'occasion.

Côté italien, Corrado Barazutti, le capitaine, se déplacera en terre carolo avec Francesca Schiavone (WTA 15), Flavia Pennetta (WTA 19), Mara Santangelo (WTA 37) et Roberta Vinci (WTA 88).

Kim Clijsters de son côté passera un nouvel examen la semaine prochaine et espère pouvoir débuter les exercices pour son poignet dans deux semaines. Objectif: reprendre la compétition au tournoi de Hasselt, épreuve WTA dotée de 175.000 dollars qui débute le 30 octobre.