Tennis

C'est une équipe belge radieuse et souriante qui s'est présentée en conférence de presse après la victoire, en trois sets, dans la cinquième rencontre de Steve Darcis (ATP 77) face à Jordan Thompson (ATP 70). La Belgique s'est donc qualifiée pour sa deuxième finale en trois ans, la troisième de son histoire. "Nos joueurs ont fait deux parties incroyables aujourd'hui", s'est réjoui le capitaine de l'équipe Johan Van Herck.

Johan Van Herck a tenu à souligner l'implication de tout son staff. "C'est la victoire d'une équipe dans son entièreté. L'organisation a été parfaite, la salle était superbe."

Le capitaine aura cependant vécu une semaine éprouvante. "C'est peut-être la plus compliquée depuis longtemps. Quand on voit d'où on vient, avec la blessure de Joris De Loore et les problèmes au genou de David, c'est fantastique. Je suis vraiment fier de tout le monde", a-t-il ajouté.

Van Herck a ensuite abordé la future finale contre la France. "Nous irons là-bas pour gagner, c'est sûr. Ce sera plus ouvert que contre la Grande-Bretagne il y a deux ans (défaite 1-3, ndlr). Nous allons nous battre sur toutes les balles là-bas. C'est une belle réponse à ceux qui ont dit que nous avions eu de la chance il y a deux ans", a ponctué le capitaine.

En finale, la deuxième en trois ans, les Belges devront se déplacer en France du 24 au 26 novembre prochain. Les troupes de Yannick Noah se sont imposées devant la Serbie (3-1) sur la terre battue de Lille. La France, qui compte 9 titres, court derrière la victoire depuis 2001.

Lleyton Hewitt beau joueur

Lleyton Hewitt, capitaine de l'Australie, a reconnu la supériorité des Belges, vainqueurs des deux dernières rencontres dimanche. Grâce aux succès de David Goffin et Steve Darcis, les Belges se sont qualifiés pour la finale de la Coupe Davis, qui se déroulera fin novembre en France. "Nous sommes très déçus mais c'est le sport", a concédé Hewitt.

Alors que les Australiens menaient 1-2 samedi soir, Lleyton Hewitt et les siens ont finalement dû s'incliner après deux rencontres dominées par les Belges. "Nous sommes déçus mais c'est le sport. Nous avions l'avantage mais ils ont été très bons", a raconté Hewitt en conférence de presse.

"David Goffin a fait un terrible match, il jouait de mieux en mieux au fil de la rencontre. Nick Kyrgios n'a rien à se reprocher. Je suis fier de tout le monde, on a tout donné. C'est décevant mais si ça fait mal, c'est que cette compétition signifie quelque chose pour nous, c'est bien. Nous reviendrons", a ponctué le capitaine australien.

Quant à Jordan Thompson, il a concédé ne pas avoir pu faire grand chose face à un très bon Steve Darcis. "Il a juste très bien joué, je ne pouvais pas faire grand chose de plus", a ponctué le 77e joueur mondial.

Goffin satisfait de son match contre Kyrgios

David Goffin (ATP 12) n'avait plus joué de la sorte depuis le dernier Roland-Garros. Le Belge, quasi intraitable sur sa mise en jeu, a battu Nick Kyrgios (ATP 20) après avoir perdu le premier set. "C'est une grande fierté, il y a beaucoup d'émotions car je reviens de loin. On vit de grands moments", a réagi David Goffin en conférence de presse. Grâce à cette victoire, Belges et Australiens sont désormais à égalité avant la cinquième rencontre décisive, qui oppose Steve Darcis (ATP 77) à Jordan Thompson (ATP 70).

"C'était une vraie bataille de service dans les deux premiers sets. Je pense que c'est le meilleur match de ma carrière au service, j'ai réalisé beaucoup d'aces et de premières balles. Dans le 2e et 3e set, j'ai réussi à lui prendre sa mise en jeu une fois et même deux fois dans la 4e manche", a raconté le Liégeois de 26 ans, vainqueur de Kyrgios pour la première fois en quatre affrontements.

"Je suis très content d'avoir remporté ce match. J'étais confiant car j'étais plus solide que lui dans l'échange à partir du deuxième set. Et en servant de la sorte, c'était dur de me breaker", a ajouté Goffin, auteur de 20 aces à 70% de premières balles. "Je me sentais beaucoup mieux physiquement que vendredi. J'étais prêt à aller à la bataille. Pendant le match, je suis resté très concentré, conservant la bonne attitude."

Le Liégeois a ensuite abordé la suite de la rencontre. "On a de bonnes statistiques le dimanche. J'espère que ça va le faire", a-t-il réagi, avant d'évoquer une éventuelle finale. "Il peut encore se passer beaucoup de choses d'ici-là. Même si Steve l'emporte, la finale est encore loin." A noter que la finale se déroulera du 24 au 26 novembre prochain. Si la Belgique s'impose, elle se déplacera en France, qui a battu la Serbie 3-1.

Le N.1 belge est ensuite revenu sur son état de santé, lui qui est reparti blessé au genou gauche du dernier US Open. "On va voir comment mon corps réagit sans anti-inflammatoires", a concédé Goffin, qui a été soigné toute la semaine afin d'aborder le weekend dans la meilleure forme possible. La semaine prochaine, il disputera le tournoi ATP de Metz, en France, où il est tête de série N.2.

La cinquième rencontre décisive oppose Steve Darcis (ATP 77) à Jordan Thompson (ATP 70). En cas de victoire de Darcis, ce serait la 2e finale en trois éditions pour la Belgique après celle perdue en 2015 à Gand contre la Grande-Bretagne (1-3).

Kyrgios : "Quand David Goffin joue comme ça, c'est un des meilleurs au monde"

Nick Kyrgios, battu en 4 sets par David Goffin lors de la quatrième rencontre de la demi-finale de la Coupe Davis entre la Belgique et l'Australie, a reconnu la supériorité du Belge. "Quand David Goffin joue comme ça, c'est un des meilleurs au monde", a tout simplement avoué Nick Kyrgios, 20e joueur mondial. Les deux pays sont à égalité avant le dernier simple décisif entre Steve Darcis (ATP 77) à Jordan Thompson (ATP 70).

Après avoir remporté la première manche 6-7 (4/7), Kyrgios a ensuite dû concéder les trois manches suivantes (6-4, 6-4, 6-4), se heurtant à un David Goffin brillant sur sa mise en jeu. "J'ai bien commencé la rencontre. J'ai eu quelques opportunités mais il a très bien joué", a concédé l'Australien de 22 ans, pourtant vainqueur des trois premières rencontres face au Belge.

"Je peux toujours mieux faire mais il était simplement trop bon aujourd'hui, tant sur son service qu'en coup droit ou en revers. Il a réalisé quelques belles séances de jeu", a ponctué Kyrgios.