Tennis Un match de double joué notamment par Yannick Mertens est dans le collimateur de la fédé néerlandaise.

La fédération néerlandaise de tennis (KNLTB) a signalé, aux instances responsables, un match de double suspect impliquant Yannick Mertens et le Néerlandais Mar Vervoort. Un porte-parole de la KNLTB a confirmé mercredi une information de la chaîne de télévision NOS au sujet d'un possible cas de match arrangé. "Nous avons alerté le ministère public et la Tennis Integrity Unit. Nous attendons à présent les résultats de l'enquête", a indiqué la fédération. Par la voix du CEO Gijs Kooken, Tennis Vlaanderen a déclaré ne pas être au courant de l'affaire.

Yannick Mertens et son partenaire néerlandais Mark Vervoort ont joué, mardi, le premier tour du double du tournoi Challenger de Turin. Durant la rencontre face aux Italiens Edoardo Eremin et Lorenzo Sonego, des paris suspects ont été constatés. Une mise sur un site de paris a semblé également extrêmement élevée (environ 91.000 euros).

L'évolution des paris autour du duel, perdu 6-3 et 6-4 par Mertens et Vervoort, a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. "C'est notamment suite à cela que nous sommes entrés en action", a déclaré le porte-parole de la KNLTB.